Auto-assemblage par liaisons hydrogène de systèmes π-conjugués : application de la tectonique moléculaire à la réalisation de dispositifs optoélectroniques

par Nicolas Delbosc

Thèse de doctorat en Chimie organique, minérale, industrielle

Sous la direction de Jean-Pierre Lère-Porte.

Soutenue en 2009

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Les concepts de la tectonique moléculaire par liaisons hydrogène de molécules π-conjuguées ont été appliqués à la réalisation de dispositifs optoélectroniques tels que les diodes électroluminescentes et les cellules photovoltaïques organiques. Des couches actives d'OLED's ont été élaborées avec succès (Lm = 1200 Cd. M-2) par auto assemblage de tectons tétraédriques constitués d'un coeur saturé C(CH2-OR)4 porteur de quatre segments pi conjugués fonctionnalisés par des motifs d'association diaminotriazine. Une seconde approche innovante a été proposée pour réaliser des diodes. Elle met en oeuvre l'association par liaisons hydrogène d'un fluorophore phénylènevinylène central fonctionnalisé par des fonctions imides terrminales (motifs de reconnaissance ADA de liaisons hydrogène) et de deux tectons volumineux dotés d'une unité de reconnaissance DAD complémentaires. L'utilisation de la tectonique moléculaire pour la réalisation de couches actives de cellules solaires par auto-assemblage par liaisons hydrogène de chromophores de type donneur et accepteur d'électron à été brièvement abordée

  • Titre traduit

    Hydrogen bonds self assembly of π-conjugated oligomer : application of molecular tectonic at optoelctronic devices fabrication


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (228 p.)
  • Annexes : Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2009.MON-207
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.