Faisabilité des réformes concurrentielles dans l'industrie électrique : tentative de formalisation à partir du cas thaïlandais

par Mickaël Marcel Désiré Chauvin

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jacques Percebois.

Soutenue en 2009

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    Bâtie originellement autour d’un modèle quasi universel, caractérisé par une régulation publique forte, une planification de long terme, l’intégration verticale, la monopolisation territoriale ainsi que la coordination de l’exploitation des équipements de production, l’industrie électrique s’est adaptée à l’évolution du contexte théorique, politique, économique et technologique global. Cette adaptation s’est faite de manière inégale selon les régions et les pays en fonction du niveau de développement, du poids de l’organisation institutionnelle et des impératifs de politique énergétique. Engagée depuis le milieu des années 90 dans la libéralisation de son secteur électrique, la Thaïlande est aujourd’hui à la recherche d’un sens à la réforme, qui oscille encore entre monopole et concurrence. Les questions de faisabilité et d’opportunité de la réforme sont au centre de la réflexion menée par les autorités thaïlandaises dans un contexte réactualisé par les problématiques liées à l’intégration régionale des marchés électriques au sein de la région du Grand-Mékong et de celle formée par l’Association des Nations d’Asie du sud-est (ANASE) ainsi qu’aux impératifs de politique énergétique.

  • Titre traduit

    Feasibility of the competitive reforms in the power industry : formalization based on the Tahi experience


  • Résumé

    Originally structured around a universal model, characterized by strong state regulation, long term planning, vertical integration, geographical monopoly and the coordination of the generating facilities operation, the power industry has adapted to an evolution of theoretical, political, economic and technological context. This adaptation has been done in a different manner according to economic development, the influence of the state and constraints of the energy policy. Involved since the middle of the 1990’s in the liberalization of its power industry, Thailand is now searching for a new way to implement the reform which is transitioning from monopoly to competition. Concerns regarding the opportunity and feasibility of the power sector reform are the centre of the discussion lead by Thai official authorities within an updated context related to the integration of the national power markets of the Greater Mekong Sub-region (GMS) and of the Association of the South-East Asian Nations (ASEAN), as well as increasing constraints of the energy policy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (347 p. + Annexes non paginées)
  • Annexes : Bibliographie p. 314-345

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LTH 2009 CHA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.