Ouverture commerciale et croissance économique dans la CEDEAO à la lumière de l'expérience des NPI asiatiques : une approche cliométrique à partir des modèles VAR et VECM

par Auguste Apollinaire Dondassé

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Claude Diebolt.

Soutenue en 2009

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    Les institutions de Bretton Woods évoquent l’expérience des Nouveaux Pays Industrialisés (NPI) de l’Asie pour justifier les politiques libérales imposées aux pays de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Toutefois, dans leur application, ils occultent le rôle qu’ont pu jouer les mesures de protection « stratégique » dans le succès à l’ouverture de ces pays. Dans le cadre de la mise en place du Tarif Extérieur Commun (TEC) CEDEAO, la question du rôle que peuvent jouer les mesures de protection dans l’insertion de cette zone au commerce mondial se pose avec acuité. Avec les modèles VAR et VECM et l’expérience des NPI de l’Asie, nous recourons à une approche cliométrique et montrons à partir de trois chapitres le rôle des mesures de protection dans le succès à l’ouverture desdits pays de l’Asie. Le premier chapitre montre que l’ouverture est un moteur de croissance et de convergence. Néanmoins, il révèle que les pays pauvres gagneraient à recourir à des mesures de protection « stratégique » dans leur insertion à l’économie mondiale. Le second chapitre montre que les NPI de l’Asie ont recouru énormément aux mesures de protection « stratégique ». Avec les économistes développementalistes, on note que cette présence de l’Etat ne peut pas être considérée comme neutre. Enfin, le troisième chapitre soutient à l’aide des données de la base CHELEM (Compte Harmonisé sur les Echanges et l’Economie Mondiale), que l’insertion réussie des NPI de l’Asie à l’économie mondiale s’expliquerait par leur recours aux mesures de protection « stratégique ». Le test de l’hypothèse ELG (Export Led Growth) à l’aide des modèles VAR et VECM montre l’intérêt à tenir compte des mesures de protection dans l’appréciation de la contribution de l’ouverture à la croissance. Sur la base de ces éléments, nous formulons une proposition de politique aux pays de la CEDEAO. Elle s’articule autour du rôle que ces pays doivent accorder aux mesures de protection « stratégique » dans la mise en œuvre de leur TEC, afin de s’ouvrir plus efficacement aux échanges.

  • Titre traduit

    Trade opening and economic growth in the ecowas in the light of asian nic's experiment : a cliometric approach with the help of varand vecm models


  • Résumé

    The Bretton Woods’s institutions evoke Asian Newly Industrialized countries’s (NIC) experiment to justify liberal policies lied down to the Economic Community of West African States (ECOWAS) countries. However, in their enforcement, they occult the part of « strategic » protection measures in the success of these countries opening. Within the framework of the setting up of ECOWAS’s Common External Tariff (CET), the question of the role of the protection measures in the insertion of this zone to the world trade arises with acuity. With VAR and VECM models and the Asian NIC’s experiment, we use a cliometric approach and show in three chapters the role of the protection measures in the success of the aforesaid Asia’s countries opening. The first chapter shows that opening is a driving force behind growth and convergence. Nevertheless, it reveals that the poor countries would gain to resort to « strategic » protection measures in their insertion to the world economy. The second chapter shows that the NIC of Asia resorted enormously to « strategic » protection measures. With the developpementalist economists, one notes that government’s presence cannot be regarded as neutral. Finally, the third chapter supports, with CHELEM’s data, that the successful insertion of the Asian’s NIC to the world economy would be explained by their resort to « strategic » protection measures. The test of ELG assumption with VAR and VECM models shows the interest to take account of protection measures in the appreciation of opening’s contribution to growth. On the basis of these elements, we formulate a proposal of policy to ECOWAS’s countries. It hinges on the role that these countries must grant to « strategic » protection measures in the setting up of their CET, in order to open up more effectively to exchanges.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (289 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 275-279 (75 références)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LTH 2009 DON
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.