Diversité des jardins et stratégies paysannes le long d'un gradient altitudinal en Ethiopie Centrale

par Clarisse Guiral

Thèse de doctorat en Ethnobiologie

Sous la direction de Bernard Roussel.

Le président du jury était Georges Métailié.

Le jury était composé de Bernard Roussel, Edmond Dounias.

Les rapporteurs étaient Alain Gascon, Alula Pankhurst.


  • Résumé

    C’est en Éthiopie Centrale que nous avons cherché à cerner les réalités plurielles et évolutives du jardin. Le district d’Ankobär a été choisi pour son ancrage historique et sa situation aux bords du Rift, montrant une mosaïque culturelle et des contrastes écologiques forts. Ce travail a pour but de comprendre, à travers le jardin, les relations dynamiques entre les communautés paysannes vivant le long de la pente et leur environnement. Une approche ethnobiologique a été adoptée. Pour saisir l’historicité et la variété des jardins, nous avons éprouvé plusieurs critères définissant classiquement le jardin, par opposition au champ, tels le soin individuel des plantes, la proximité de la maison, l’accès limité. Les jardins en Éthiopie Centrale ne sont réductibles ni à la définition classique des jardins ni aux jardins d’ensète ni à la catégorie amharique gwaro. Les critères de définition du jardin évoluent avec la pente, illustrant les multiples réalités de la catégorie locale jardin.

  • Titre traduit

    Diversity of gardens and peasant strategies along an altitudinal gradient in Central Ethiopia


  • Résumé

    It is in Central Ethiopia that we attempted to define the plural and progressive realities of the garden. The district of Ankobär was chosen for its historical anchoring and its situation at the edge of the Rift Valley showing a cultural mosaic and great environmental contrasts. This work aims to understand, through the garden, the dynamic relations between the peasant communities settled along the slope and their environment. An ethnobiological approach was adopted. To grasp the historicity and the variety of the gardens, we put to the test different criteria defining traditionally the garden, in contrast with the field, as the individual care given to the plants, the proximity to the home, the limited access. The gardens of Central Ethiopia can not be reduced neither to the classical definition of gardens nor to the enset gardens nor to the amharic category gwaro. Their criteria of definition change with the slope, illustrating the numerous realities of the local category garden

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (400 p.)
  • Annexes : Bibliographie et webliogr. p. 315-334. Glossaire.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2009 -- 47

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009MNHN0047
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.