Etude morpho-fonctionnelle de la main des dinosaures sauropodomorphes : implications évolutives et apport de l'analyse en éléments finis

par Florent Goussard

Thèse de doctorat en Paléontologie

Sous la direction de Philippe Taquet.

Le président du jury était Armand de Ricqlès.

Le jury était composé de Jeffrey A. Wilson, Ronan Allain.

Les rapporteurs étaient Karen Moreno, Paul C. Sereno.


  • Résumé

    Une révision des tétrapodes actuels et fossiles aboutit à la réinterprétation du carpe des sauropodomorphes. La première occurrence pour un sauropode d'un carpe à trois rangées est décrite chez Lapparentosaurus madagascariensis. Une tendance à la réduction du poignet est mise en évidence chez les sauropodomorphes et interprétée d’un point de vue taphonomique, ontogénétique et fonctionnel. Les conséquences fonctionnelles de l'arrangement métacarpien semi-tubulaire, caractéristique des sauropodes dérivés, sont mises en évidence au moyen d’une analyse en éléments finis. Ces résultats confirment l'hypothèse d'une structure entaxonique de la main, suggèrent une relation étroite entre l'ontogénie et la mise en place de l'arrangement métacarpien, et sont confrontés au registre paléoichnologique. L'ensemble des résultats obtenus permet de préciser les modalités de la transition posturale des sauropodomorphes, et une nouvelle définition est proposée concernant le terme "graviporteur".


  • Résumé

    A revision of extinct and extant tetrapods leads to a reinterpretation of the carpus in sauropodomorphs. The first occurrence of a three-rows wrist in a sauropod is described in Lapparentosaurus madagascariensis. A trend to the reduction of the wrist in sauropodomorphs is confirmed and interpretated in taphonomic, ontogenetic and functional ways. The functional consequences of the semitubular metacarpal arrangement, a unique characteristic of derived sauropods, are revealed with finite element analysis. These results confirm the hypothesis of an entaxonic hand, suggest a narrow relation between ontogeny and the metacarpal arrangement, and are confronted with the paleoichnological record. All the results obtained allow to precise the functional modalities of the postural transition of sauropodomorphs, and a new definition is proposed concerning the term "graviportal".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VI-245 p.-[6] p.-[2] p. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. p.204-219. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?