La théorie rawlsienne de la justice et les relations internationales

par Daniel Blaise Noumbissie Tchamo

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Paul Resweber et de Lukas Sosoé.

Le président du jury était Dietmar Heidemann.

Le jury était composé de Stéphane Chauvier, Norbert Campagna, Matthias Kaufmann.


  • Résumé

    Nous soutenons, contre Rawls, l'établissement de la justice distributive à l'échelle globale à partir de la thèse de la justice sociale développée par Rawls dans la "Théorie de la justice et rejetée dans le "Droit des gens". Rawls limite l'application de sa théorie de justice sociale aux société libérales bien ordonnées alors même qu'une structure sociale globale est envisageable. Nous analyserons la justice économique et sociale mondiale. le principe de différence exige que les inégalités produites par les institutions sociales soient conçues de manière à optimiser la position des plus défavorisés de la société. Ainsi recouvre-t-il une grande importance dans l'universalisme moral de la théorie de la justice comme équité à partir d'une position originelle sans voile d'ignorance. Du point de vue cosmopolitique, nous nous alignons sur la position de Thomas Pogge, auteur de "Realizing Rawls" pour montrer comment cette substance ambitieuse de la théorie sociale peut, dans le domaine du droit des gens, faire de la position sociale des moins avantagés de l'ordre économique global une pierre de touche pour l'établissement des institutions de bases globales justes et équitables. Ce faisant, nous avons l'intention de mener la globalisation des valeurs sociales et environnementales pour combler l'écart entre la "Théorie de la justice" et le "Droit des gens". Nous comptons lutter contre les abréviations des principes de "biens sociaux premiers" dans la recherche de la réalisation du second principe rawlsien de la justice. Enfin le développement glocal devient pour tous la nouvelle donne pour l'ensemble de projets à cause de multiples interconnections et interférences dans le jeu dual entre le global et le glocal

  • Titre traduit

    Rawls's theory of Justice and international relations


  • Résumé

    Against John Rawls we support the etablishment of distributive justice on a global scale from the theory of social justice shaped by rawls in "Theory of justice" and released to the "Law of peoples. Rawls limits domestically enforcement ot theory of social justice to well-ordered societies although a global basic structure can warrant principles of distributive justice as we claim here. This global distributive justice will explore the same conditions that are already settled at the domestic level in order to respond to the requirements of global economic and social justice. The difference principle requires that social institutions, insofar as they produce inequalities, be structured so as to optimize the index position of the least advantaged. So it takes a great importance in the moral universalism of the theory of justice as fairness from the original position without Rawls's veil of ignorance. In the cosmopolitan view, we join Thomas Pogge, author of Realizing Rawls, to show how this substance ambitious Rawls's theory of social justice might imply in space of law of peoples, to the social position of the least advantaged the current global economie order a touchstone for establisment of the global institutions of the institutions of global bases just anf fair. In doing so, we intend to glocalization social values to bridge gap between Rawl's A theory of justice and Law of peoples and cope with abridgments of first-principle goods for the sake of raising second principle scores. At the end glocal development becomes the new deal for all because of various interconnexions and interferences in the dual game between global and local

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (394 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 383-394

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.