Conception et mise en œuvre d'un système de pilotage intégrant la responsabilité sociale de l'entreprise : une méthode combinatoire

par Fana Rasoarimanana Rasolofo-Distler

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de François Meyssonnier.

Soutenue en 2009

à Metz .


  • Résumé

    La responsabilité sociale de l'entreprise (RSE) est la notion selon laquelle les entreprises ont une obligation envers des acteurs sociaux autres que les actionnaires et au-delà des prescriptions légales et réglementaires. Dans ce concept, la définition de la performance n'est pas seulement économique et financière. En effet, la RSE correspond à l'application aux entreprises du concept de développement durable, elle les invite à prendre en considération, au-delà des aspects économiques et financiers, les aspects sociaux et environnementaux de leurs activités. Le contrôle de gestion est au cœur de cette relation entre responsabilité globale et performance économique des entreprises. Nos questionnements s'intéressent à la démarche à adopter par une entreprise pour mettre en œuvre une stratégie et des objectifs de développement durable qui s'incarnent dans l'instrumentation de gestion, ainsi qu'à la conception et l'implantation d'outils de pilotage adaptés pour mesurer une performance multidimensionnelle. Nous avons réalisé trois années de recherche intervention au sein de Batigère, un groupe d'Entreprises Sociales pour l'Habitat leader sur son secteur, dans le cadre d'un contrat CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche). Batigère affiche clairement dans ses orientations stratégiques des préoccupations de développement durable axées sur trois dimensions : l'économique, le social et l'environnemental. Notre recherche s'est faite en deux phases : une phase exploratoire au cours de laquelle nous avons étudié en profondeur le fonctionnement de Batigère ainsi que son instrumentation de gestion, et une phase de recherche ingénierique au cours de laquelle nous avons participé au processus de conception et de mise en œuvre de son système de tableaux de bord. En premier lieu, notre étude de cas a mis en évidence la possibilité de développer une démarche cohérente de responsabilité globale s'incarnant réellement dans l'instrumentation de gestion. A notre avis, les tensions qui peuvent subsister entre performance économique et responsabilité globale doivent être assumées et gérées dans le cadre du système de pilotage global de l'entreprise, si on s'intéresse à l'effectivité des politiques mises en œuvre dans le champ sociétal. Dans un deuxième temps, les résultats de notre de recherche ingénierique montrent que pour la conception d'un système de tableaux de bord intégrant la RSE, les deux approches OVAR et Balanced Scorecard (BSC), bien qu'elles présentent des dissemblances, peuvent être complémentaires. En effet, en combinant l'outil BSC et ses formes d'équilibre avec la démarche cohérente et participative préconisée par la méthode OVAR, nous avons pu mettre en œuvre un système de tableaux de bord cohérent permettant le pilotage d'une performance multidimensionnelle. Dans un troisième temps, nous avons prolongé notre recherche sur l'appropriation par les acteurs du système de tableaux de bord nouvellement conçu. C'est en effet le jeu des individus activant les instruments de gestion qui est essentiel. Nous montrons à travers des citations tirées des entretiens réalisés avec les acteurs ainsi que des extraits de courriels reçus au cours du fonctionnement in situ de l'outil que : premièrement, le système de tableaux de bord a contribué à l'homogénéisation de la représentation de l'efficacité et des critères de performance au sein de l'entreprise, et deuxièmement, il a permis une légitimation de la fonction du contrôleur de gestion en offrant un outil adéquat pour le pilotage financier des opérations tout en élargissant le contrôle vers une performance multidimensionnelle. Nous montrons finalement que les dimensions technologiques (caractéristiques techniques et paramètres d'automatisation) d'un outil de gestion ont un impact non négligeable sur l'assimilation par les acteurs d'un outil nouvellement conçu. Nous avons qualifié la démarche d'intégration de la RSE dans le système de pilotage mise en œuvre au sein de Batigère de « méthode combinatoire ». Elle présente deux spécificités : un système de pilotage cohérent qui articule performance financière et performance sociétale, et une démarche de conception du système de tableaux de bord qui assure une cohérence verticale et horizontale. Nous avons tenté de modéliser cette méthode combinatoire, en précisant les principes sous-jacents à chaque étape de la méthode ainsi que les acteurs ayant participé au processus, afin d'inscrire la contribution de notre recherche ingénierique dans la production de connaissance

  • Titre traduit

    Design and implementation of a control system integrating the corporate social responsability : a combinative method


  • Résumé

    The Corporate social responsibility (CSR) is the concept according to which the companies have an obligation towards social actors others that the shareholders and beyond the legal and lawful regulations. In this concept, the definition of the performance is not only economic and financial. Indeed, the RSE corresponds to the application to the companies of the sustainability concept; it invites them to take into account, beyond the economic and financial aspects, the social and environmental aspects of their activities. The management control is in the middle of this relation between global responsibility and economic performance for the companies. Our questionings are interested in the step to adopt by a company to implement sustainability trategy and objectives which are incarnated in the management instrumentation, like with the design and the implementation of piloting tools adapted to measure a multidimensional performance. We carried out three years of research intervention within Batigère, a group of Social Firm for Housing leader on his sector, within the framework of a CIFRE contract (Industrial Convention of Formation by Research). Batigère posts clearly in its strategic orientations sustainability concerns centered on three dimensions: the economic one, the social one and the environmental one. Our research was done in two phases: an exploratory phase during which we studied indepth Batigère operation Batigère like its instrumentation of management, and a phase of ingenieric research during which we took part in the process of design and implementation of his system of scorecards. Initially, our case study highlighted the possibility of developing a coherent step of global responsibility really incarnating itself in the management instrumentation. With our opinion, the tensions which can remain between economic performance and global responsibility must be assumed and managed within the framework of the total system of control of the company, if one is interested in the effectiveness of the policies implemented in the social field. In the second time, the results of our of ingenieric research show that for the design of a system of scorecards integrating the CSR, two approaches OVAR and Balanced Scorecard (BSC), although they have dissimilarities, can be complementary. Indeed, by combining BSC tool and its forms of balance with the coherent and participative step recommended by OVAR method, we could implement a coherent scorecards system allowing the piloting of a multidimensional performance. In the third time, we prolonged our research on the appropriation by the actors of the scorecards system lately designed. It is indeed the play of the individuals activating the management instruments which is essential. We show through quotations drawn from the talks carried out with the actors as well as extracts of emails received during tool in situ operation that: firstly, the scorecards system contributed to the homogenization of the efficiency representation and the performance criteria within the company, and secondly, it allowed to legitimate the function of the financial controller by offering an adequate tool for the financial piloting of the operations while widening control towards a multidimensional performance. We show finally that technological dimensions (design features and automation parameters) of a management tool have a considerable impact on the assimilation by the actors of a tool lately designed. We qualified the step of CSR integration in the system of control implemented within Batigère of “combinative method”. It has two specificities: a coherent system of control which articulate financial performance and social performance, and a step of systems design of scorecards which ensure a vertical and horizontal coherence. We tried to model this combinative method, by specifying the principles subjacent with each stage of the method as well as the actors having taken part in the process, in order to register the contribution of our ingenieric research in the production of knowledge

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.