La résolution des conflits en Afrique subsaharienne : enjeux et perpectives

par Aminata Sonko

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Christian Philip.

Soutenue en 2009

à Lyon 3 .


  • Résumé

    La problématique relative à la résolution (ou au règlement) des conflits en Afrique subsaharienne peut paraître complexe au regard de l’importance des enjeux. Cette thèse est avant tout un travail de recherche qui consiste tout d’abord à comprendre les causes essentielles de ces conflits. Celles, qui sont à l’origine de la déstructuration des sociétés africaines mais aussi de l’instabilité politique, économique et sociale. Par ailleurs, les conséquences désastreuses (trafics d’armes, constitution de groupements armés, enrôlement d’enfants soldats etc. ) que ces phénomènes de conflits ont engendrées dans plusieurs zones de la sous-région ne font qu’accroître la nécessité de parvenir à une paix durable. Ainsi, l’ONU a décidé d’installer cette question au centre de ses préoccupations. Le continent s’inscrit également dans une démarche régionale et sous-régionale. Des organisations sous-régionales se sont créées peu à peu et œuvrent dans le but de renforcer la coopération inter-africaine. De plus, l’OIF, le Commonwealth et la Ligue Arabe qui entretiennent un lien culturel et historique avec le continent affichent leur volonté d’œuvrer au règlement de ces crises et conflits. L’Afrique, a mis un certain temps à construire une politique commune cohérente. Après l’OUA, c’est aujourd’hui l’Union Africaine, qui doit donner un nouveau souffle au continent. Prendre leur destin en mains par le biais de l’intégration régionale et proposer une nouvelle forme de coopération et de gouvernance, sont les principales perspectives proposées par les chefs d’Etat africains. La constitution des Etats-Unis d’Afrique serait alors envisagée comme une solution à la « renaissance » africaine.

  • Titre traduit

    The resolution of conflicts in Sub-Saharan Africa : issues and perspectives


  • Résumé

    The problems with regard to the resolution (or to the regulation) of the conflicts in sub-Saharan Africa may seem complex in the light of the importance of the issues. This thesis is a research work to understand the basic causes of these conflicts. Those are at the origin of the destructuring African societies but also of the political instability, economic and social. Furthermore, the disastrous consequences (trafficking in arms, constitution of armed groups, conscription of child soldiers etc. ) that these phenomena of conflicts have engendered in several areas of the sub-region are increasing the need to achieve a lasting peace. Thus, the United Nations has decided to install this issue at the center of its concerns. The continent is also included in a regional and sub-regional approach. Sub-regional organizations were progressively created, and working in the aim of strengthening the inter-African cooperation. In addition, the International Organization of French speaking, the Commonwealth and the Arab League that sustain a cultural and historical connection with the continent display their willingness to work in settlement of these crises and conflicts. Africa put some time to build a coherent common policy. After the OAU, it is today the African Union, which must give a new impetus to the continent. Take their fate in hands, through regional integration and propose a new form of cooperation and governance, are the main perspectives proposed by the African heads of State. Then, the constitution of the United States of Africa would envisage as a solution to the African “rebirth”.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (615 p..)
  • Annexes : Bibliogr. p. 461-481

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.