John Muir et l'usage de la nature

par Jean-Daniel Collomb

Thèse de doctorat en Littératures et civilisations des mondes anglophones

Sous la direction de Alain Suberchicot.

Soutenue en 2009

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Comment utiliser la nature sans en perturber l'équilibre ou en flétrir la beauté ? C'est la question à laquelle John Muir (1838-1914), auteur américain d'origine écossaise, s'est efforcé de répondre tout au long de sa vie. Evoluant dans une culture principalement dévouée à l'utilitarisme et au matérialisme, John Muir exprime un point de vue atypique qui annonce la pensée écologique du vingtième siècle. Cet auteur est en effet un naturaliste de talent qui fonde sa réflexion sur de solides savoirs scientifiques. L'influence conjuguée de la religion chrétienne et des auteurs transcendantalistes l'amène par ailleurs à promouvoir un usage moral de la nature à l'heure de l'industrialisation et de l'urbanisation de la société américaine. Mais très vite se pose la question de la radicalité de la pensée muirienne. En se faisant le défenseur des parcs nationaux américains, Muir en vient à élaborer une conception plus consensuelle et moins exigeante de l'usage de la nature. Reste à savoir comment il parvient à concilier un usage récréatif ouvert à tous avec la notion écologique de la nature comme biosphère qui exige un changement radical dans les habitudes des Américains et dans les rapports qu'ils établissent avec la nature. C'est dans cette tension que résident les paradoxes et la richesse de l'œuvre de John Muir.

  • Titre traduit

    John Muir And The Uses Of Nature


  • Résumé

    How can one use nature without unsettling its equilibrium or impair its beauty? That is the question that John Muir (1838-1914), an American writer of Scottish background, tried to answer throughout his life. Given that he lived in a culture emphasising utilitarianism and materialism, John Muir set forth an usual viewpoint which announced twentieth-century ecological thinking. Muir was a talented naturalist whose work rested on a scientific knowledge of nature. Moreover the combined influence of Christianity and transcendentalism led him to promote a moral use of nature at a time when American society was becoming more industrial and more urban. So the question arises: was Muir a radical thinker? As he endeavoured to promote the US national park system, Muir came to develop a less demanding conception of the use of nature. But the question is, how did he manage to combine the promotion of recreation and the ecological notion of nature as biosphere which implies a radical change in the way American people ought to act as regards nature. These tensions and paradoxes are precisely what make John Muir's works interesting and challenging.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (610 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 589-606

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.