Une perspective constructionniste des conversations stratégiques dans le processus d'idéation du dirigeant

par Jean-Louis Magakian

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Alain Charles Martinet.

Soutenue en 2009

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Notre thèse se donne pour objectif d'explorer comment le dirigeant dirige sa réflexion dans le cadre de la formation de la stratégie. Plusieurs travaux confirment le fait que la pratique de la stratégie ne consiste plus seulement à identifier, justifier et finaliser un plan. Planifier consiste à construire des supports intermédiaires permettant au dirigeant d'engager une dynamique d'animation des parties prenantes à la stratégie entre elles. Cette recherche porte sur la façon dont se forment les idées stratégiques. La notion d'idéation constitue une question de gestion s'inscrivant dans le champ de la pratique de la stratégie et l'identification des micro-actions qui contribuent à sa réalisation. Comment ce processus d'idéation se manifeste-t-il dans le cadre de la formation de la stratégie ? Comment cette activité est-elle intentionnellement dirigée, cognitivement administrée ? Comment le dirigeant maintient-il opératoire sa réflexion stratégique ? Ici, l'idéation prend une dimension pratique, et s'inscrit dans un contexte organisé. Pour explorer ces questions sans recourir à des concepts psychologiques, nous adoptons un cadre théorique externaliste et matérialiste de l'idéation, impliquant l'unité de l'esprit et du langage au cœur d'une épistémologie constructionniste et de la conception cognitive du langage représentée par Vygotski, Leontiev, Bakhtine, ou encore Wittgenstein. Ceux-ci sont aujourd'hui mobilisés de façons significatives en recherche de gestion, notamment au niveau de la compréhension des échanges conversationnels et de leurs implications avec l'action organisée. Une étude longitudinale des pratiques d'idéation d'un dirigeant vient illustrer cette recherche exploratoire.

  • Titre traduit

    A Constructionist View of Strategic Conversations : how Managers Generate an Ideation Process for Themselves


  • Résumé

    The purpose of our thesis is to explore how a manager orients his mind within the context of strategy-making. Several works demonstrate that strategy as practice cannot be limited to identifying, justifying and finalizing a plan. Planning consists in constructing in constructing mediation tools in order to engineer a dynamic interplay between stakeholders. This work focuses on the way strategic ideas are shaped. Ideation has to be inscribed in the field of strategy as practice and micro-actions it requires have to be identifying. How does the ideation process manifest itself within the framework of strategy making? How is this mind-activity oriented and cognitively oriented? How does a manager sustain his strategic-thinking through mental-action? Here, ideation is grounded in organized practice. In order to explore these issues without resorting to psychological concepts, we have adopted externalistic and materialistic theoretical framework of ideation. This implies a unity of mind and language at the heart of social-constructionist epistemology and cognitive conception of language supported by several authors as Vygotski, Leontiev, Bakhtine and also Wittgenstein. Today these authors are widely quoted in the context of management research, notably to understand the relationship between conversations and the organizing. This exploratory research illustrated with three years study of one manager's ideation process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (323 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 291-317

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.