Le rôle de l’expertise économique dans l’élaboration des politiques alpines de transport et du projet Lyon-Turin : vers l’émergence d’un espace alpin ?

par Lisa Sutto

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Dominique Mignot et de Paolo Pileri.

Le président du jury était Yves Crozet.

Le jury était composé de Guy Joignaux, Olivier Klein, Jacques Lolive, Fiorenzo Ferlaino.


  • Résumé

    Le contexte du transport de marchandises en transit à travers les Alpes est d’abord marqué par plusieurs décennies de croissance importante des flux. Cette croissance est cependant inégale dans le temps et selon les passages considérés. Un second élément de contexte tient à la fragilité particulière des territoires alpins vis-à-vis des impacts de la circulation : plus qu’ailleurs, on y constate une montée des préoccupations environnementales. Cette thèse vise à comprendre l’élaboration des politiques publiques de transport concernant le trafic transalpin. Elle s’attache d’abord à évaluer la mesure dans laquelle ce processus d’élaboration participe de l’émergence d’un espace géopolitique alpin. Elle cherche ensuite à préciser le rôle des outils technico-économique au sein de ce processus. La question sera abordée à deux échelles différentes, à travers deux études de cas : une histoire de l’évolution des objectifs assignés au projet Lyon-Turin depuis sa naissance ; une analyse des dispositifs de la concertation autour des questions de transport menée à l’échelle de l’arc alpin dans son ensemble. Un premier résultat apparait sous la forme d’une « alpinisation » progressive de la question du transit alpin. Elle se traduit en premier lieu par une représentation de l’arc alpin comme un système de passages interconnectés et, en second lieu, par la mise en place de structures de concertation rassemblant les acteurs concernés à l’échelle du massif. Un second ensemble de résultats montre d’abord comment les outils technico-économiques utilisés et leurs usages sont complètement insérés dans ce processus d’ « alpinisation ». Il fait apparaitre ensuite le glissement d’un usage déterministe de ces outils, où les résultats ont davantage vocation à justifier des décisions antérieures à un usage procédural, où les outils sont utilisés de façon de plus en plus partagée par les différents acteurs, pour simuler les différentes options politiques et participer à l’élaboration de mesures précises.

  • Titre traduit

    The role of economical expertise in the elaboration of transportation alpine policies and the Lyon-Turin project : the raising of an alpine space?


  • Résumé

    The context of freight transport in transit through the Alps is marked by several decades of traffic flow growth. Such a growth has been uneven over time and from passage to passage. A second element characterises this context. It deals with the peculiar fragility of the alpine areas to traffic impacts: the rising of environmental concerns in these regions appears to be stronger than elsewhere. The aim of this thesis is to comprehend the elaboration of transportation public policies concerning the transalpine traffics. Firstly, we endeavour to assess to which extent this decision making process has contributed towards the emergence of a geopolitical alpine space. Secondly, we seek to clarify the role of economical tools inside this process. The issue will be addressed at two different scales, on the basis of two case studies: the history of the Lyon-Turin project, aiming at retracing the evolution of the strategic goals it has integrated over time; the analysis of the alpine cooperation systems dealing with transports issues developed at the whole alpine arc scale. Outcomes show a progressive “alpinisation” of the transit question. Firstly, it results of a representation of the Alps as a system of interconnected passages. Secondly, it relies on the construction of some structures of cooperation bringing together actors involved by transalpine transit. Another group of outcomes shows that the economical assessment tools and their usage are closely linked to this “alpinisation” process. It also highlights an evolution from a deterministic approach, where economical tools mainly play a justification role for some pre-established strategies, to a procedural approach, where they are shared by actors and used in order to simulate different political options and to help so in designing policies.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.