Les multinationales extractives au Gabon : le cas de la compagnie des mines d'uranium de Franceville (COMUF), 1961-2003

par Robert Ndong

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Serge Chassagne.

Le président du jury était Christian Le Bas.

Les rapporteurs étaient Youssef Cassis, Éric Bussière.


  • Résumé

    Au lendemain de son accession à l’indépendance le 17 août 1960, le Gabon fonde sa stratégie de développement sur l’exploitation des ressources naturelles et principalement les ressources du sous-sol, aux mains d’entreprises privées étrangères. Au nombre de celles-ci, il y a la COMUF. Constituée en 1958 à l’initiative du CEA auquel s’associent des groupes industriels, chimiques et bancaires français, la COMUF acquiert dès sa naissance le monopole de l’exploitation de l’uranium. À la fois entreprise privée étrangère et exploitation minier, la COMUF est considérée par les pouvoirs publics comme une entreprise prioritaire, une entreprise susceptible de favoriser le processus de développement. D’où dans cette étude la question centrale : la COMUF a-t-elle été, pendant toute son histoire, un puissant levier de développement économique et social au Gabon ? Pour y répondre, l’étude est menée suivant une progression thématique avec des emboîtements chronologiques. Et, elle est divisée en deux parties de trois chapitres chacune. La première aborde les conditions de la naissance et l’évolution de l’activité productive et commerciale de la compagnie. La seconde analyse l’impact de l’activité de la compagnie sur le processus de développement économique et social du Gabon.

  • Titre traduit

    Mining multinationals in Gabon : the case of Franceville uranium mine company (COMUF),1961-2003


  • Résumé

    After its independence on August 17th, 1960, Gabon would definitely base its development strategy on the exploitation of its natural resources and especially on its rich subsoil controlled by foreign private companies such as COMUF. Indeed, right after its creation in 1958 under the initiative of a group of French industrials, chemists, and bankers; COMUF gained the monopoly on uranium exploitation in Gabon. Though it is a foreign and private company, COMUF is considered by Gabonese authorities as a priority company which is able to favor development process. Accordingly, a fundamental question is to be raised: has COMUF been a powerful leverage in Gabon's social and economic development? To answer this question, the following study is organized according to a thematic and chronological progression. The study will be presented in two parts made of three chapters each. The first deals with the conditions around the creation and the evolution of the productive activity of the company. And the second analyzes the impact of the company on the economic and social development of the country.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 28-11-2079

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.