Les chrétiens français et l’apartheid en Afrique du Sud (1948-1990) : « nous » et « eux »

par Christelle Ortolland

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude Prudhomme.

Soutenue le 13-10-2009

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Histoire, géographie, aménagement, urbanisme, archéologie, sciences politiques, sociologie, anthropologie (Lyon) , en partenariat avec Laboratoire de recherche historique Rhone-Alpes (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Dominique Durand.

Le jury était composé de Jean-François Zorn, Claude Langlois, Philippe Denis.


  • Résumé

    L’apartheid, système instaurant une ségrégation stricte entre les races et dont le but ultime visait à la formation d’une Afrique du Sud exclusivement blanche, a été mis en place de manière officielle lors de l’arrivée au pouvoir du Parti national en 1948.Les différentes dimensions du système ont été rapportées et décrites dans les principaux journaux et périodiques chrétiens français, catholiques et réformés. Mais au delà de la simple volonté d’informer, des groupes de chrétiens furent interpellés par les natures du système (particulièrement sa nature religieuse) et par ses effets sur les populations noires. Ils se mobilisèrent à l’intérieur de groupes restreints, au sein de leur confession ou dans le cadre d’actions œcuméniques. C’est principalement au sein de ces groupes que s’élabora une réflexion autour des différents types d’actions à mener et sur les formes possibles d’un engagement chrétien.L’Afrique du Sud, bien que lointaine, amena des chrétiens à s’interroger sur leur prise en compte de la teinte politique de la question ou sur leur adhésion à la doctrine sociale, chez les catholiques particulièrement. Chez les protestants particulièrement, la mobilisation autour de la question sud-africaine fut l’illustration de tensions pré-existantes entre différents courants internes au protestantisme.Au delà d’une question relevant du politique mais touchant plus globalement au thème de la défense des droits de l’homme, les chrétiens français mobilisés se penchèrent sur l’engagement de certaines Eglises chrétiennes sud-africaines contre le régime de Pretoria et sur l’élaboration d’une théologie de la contestation née dans un contexte de crise.Si des groupes ont élaboré une réflexion et une action autour de l’apartheid, des chrétiens français, à titre individuel, se sont engagés sur le terrain sud-africain, pour une action plus concrète, au plus proche des populations opprimées.

  • Titre traduit

    French christians and apartheid in South Africa (1948-1990) : « us » and « them »


  • Résumé

    Apartheid as a system which set up strict segregation between races and whose ultimate aim was the foundation of an entirely white South Africa, was introduced officially when the National Party took power in 1948.Reports and descriptions on the different aspects of the system have been published in the main French Christian newspapers and periodicals, Catholic and Reformed. Beyond just delivering information, Christian groups enquired into the nature of the system (particularly its religious nature) and its effect on the black population. They were organised in small groups, religious affiliations and in ecumenic activities. It was these groups that fostered different types of campaigns and possible forms of Christian involvement. South Africa, albeit distant, was a subject of reflection among French Christians, about their own reaction towards the political aspect of the matter and their position on the social doctrine of Apartheid, particularly in the case of the Catholics.The Protestants, in dealing with the South African question, confronted themselves with pre-existent tensions between different internal strains.Moving beyond politics towards the general area of the defence of human rights, active French Christians scrutinised the hostility of certain South African churches towards the Pretoria regime and contributed to the elaboration of a contestation theology born in a context of crisis.If certain groups pondered and acted on Apartheid, French Christians on an individual level became involved on South African ground in more concrete campaigns among the oppressed population.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (681, 113 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 668-676

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (Lyon). centre de documentation du LARHRA.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.