Les cantates de Nicolaus Bruhns (1665-1697)

par Michel Fructus

Thèse de doctorat en Lettres et arts

Sous la direction de Pierre Saby.

Le président du jury était Jean-Marie Valentin.

Le jury était composé de Denis Le Touzé, Gilles Cantagrel, Georgie Durosoir.


  • Résumé

    Nicolaus Bruhns (1665-1697) fut organiste à la Marienkirche de Husum (Schleswig-Holstein), et Kapellmeister au service des ducs de Schleswig-Holstein-Gottorf. Si nous ne possédons aujourd’hui qu’une poignée de ses pièces pour orgue (quatre praeludia et un choral-fantaisie), nous pouvons apprécier l’ingéniosité de cet auteur à travers sa production d’œuvres sacrées, douze cantates où règne une énergie comparable à celle de son professeur Dietrich Buxtehude.Soucieux de mieux cerner les enjeux de l’identité créatrice, nous proposerons une approche contradictoire, fondée sur deux conceptions opposées de l’œuvre d’art : elle est par voie de conséquence le produit d’une culture (parce qu’elle est liée au contexte artistique qui la précède, au regard des éléments qui la constituent et qui sont facilement identifiables dans les œuvres du passé, toute œuvre peut être perçue et pensée comme une synthèse de différents modèles, une forme d’aboutissement culturel), mais aussi le fruit d’une individualité (une œuvre d’art est une élaboration unique, indépendante de toute autre production, au regard des facteurs d’unité qui la structurent ; toute œuvre peut alors être perçue et pensée comme une entité autonome).Cette étude nous permettra de mettre à jour un soubassement de l’activité psychique : l’estimation de la distance entre le fixe et le muable.

  • Titre traduit

    The cantatas of Nicolaus Bruhns (1665-1697)


  • Résumé

    Nicolaus Bruhns (1665-1697) was an organist at the Marienkirche in Husum (Schleswig-Holstein), and Kapellmeister to the dukes of Schleswig-Holstein-Gottorf. If we own today only a handful of his pieces for organ (four praeludia and a chorale-fantasia), we can appreciate the cleverness of this author through his production of sacred works, twelve cantatas where the energy which appears is similar to that of his professor Dietrich Buxtehude.With the concern to better define the stakes of creative identity, we shall put forward a contradictory approach based on two opposite conceptions of the work of art : it is in essence the product of a culture (since it is linked to the artistic context which precedes it, according to the elements which constitute it and which are easily identifiable in the works of the past, any work can be perceived and thought as a synthesis of various models, a form of cultural achievement), but also the result of individuality (a work of art is a unique construction, independent from any other production according to the factors of unity which structure it ; any work may then be perceived and thought as an autonomous entity).This study will enable us to bring to light a basis of the psychic activity : the appraisal of the distance between the fixed and the changing.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.