Le cahier de sciences au cours préparatoire de l'école primaire en France : étude exploratoire d'un outil pour enseigner et apprendre les sciences avec des élèves de 6 à 7 ans

par Évelyne Villard (Lyonnais)

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean-Claude Régnier.

Le président du jury était Gérard Vergnaud.

Le jury était composé de Christian Buty, Claude Lardy.

Les rapporteurs étaient Pierre Léna.


  • Résumé

    L'écrit en sciences favorise les apprentissages des élèves. Ce constat est largement partagé dans la communauté scientifique. A partir de cette idée et de celle de genèse instrumentale proposée par Pierre Rabardel, cette recherche s'est donné comme objet de savoir à quelles conditions les ingénieries pédagogiques qui intègrent l'usage d'un cahier de sciences sont efficientes pour que le jeune enfant s'approprie les instruments de la culture scientifique et écrite spécifiques au Cours Préparatoire.Dans la perspective de la conceptualisation dans l'action de Gérard Vergnaud, l'étude théorique et pratique a été menée sous différentes formes complémentaires : analyse structurale des cahiers issus des classes et des différentes sortes d'écrits utilisés pour représenter le réel, tests de connaissances et entretiens-feuilletages avec les élèves, observations de classes, questionnaires par Q-sort et entretiens avec les enseignants.L'étude met en lumière plusieurs faits. Le cahier de sciences est un système de langages et de classification conceptuelle matérialisée (expression empruntée à Anne Marie Chartier). L'usage du cahier de sciences nécessite, exerce et développe chez les enseignants et chez les élèves, de nombreux schèmes d'utilisation dont un schème de référencement qui permet aux élèves d'indexer leurs travaux à leur cahier et à la discipline de référence. Le cahier joue aussi un rôle dans la communauté de la classe, dans la communication avec la famille et dans la construction de l'enfant comme sujet. Autour des usages du cahier, se lient les apprentissages des sciences, les apprentissages de l'écrit et les apprentissages du cahier et de ses fonctions comme instrument.

  • Titre traduit

    The science notebook in the first grade class at the primary school in France : a study about a tool for teaching and learning science with children from 6 to 7 years


  • Résumé

    Writing about sciences promotes pupils’learning. This idea is widely shared in the scientific community. Based upon this idea and that of an instrumental genesis proposed by Pierre Rabardel, this research studies in what conditions the engineering education integrating the use of a sciences notebook will help a young child to take over the tools of scientific and writing knowledges which are specific to the Preparatory Course.Following Gérard Vergnaud’s assertion that acting helps to conceptualizing, a theoretical and practical study was carried out in various complementary forms: structural analysis of notebooks from different classes and kinds of writing which are used to represent reality, tests of knowledge, and interviews with children, class observations, questionnaires, and Q-sort interviews with teachers. This study clarifies several facts. A science notebook is a system of language and conceptual classification which has been materialized (a term borrowed from Anne Marie Chartier). The use of a science notebook trains and develops among teachers and pupils many patterns of use, including a referral scheme which allows pupils to index their work to their specifications and the discipline of reference. A science notebook also plays a role in the community of the classroom, it is a link with the family, and it helps children to structure themselves as subjects. With the use of the science notebook, sciences and learning to write are connected to learning with a notebook and how to use it as a tool.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.