Phonologie et morphosyntaxe du Maba

par Doris Weiss

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Gerrit Jan Dimmendaal.

Soutenue le 06-03-2009

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique et arts (Lyon) , en partenariat avec Dynamique Du Langage (laboratoire) .

Le président du jury était Denis Creissels.

Le jury était composé de Pascal Boyeldieu, Angelika Jakobi.

Les rapporteurs étaient Pascal Boyeldieu.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur le maba, une langue nilo-saharienne du groupe maban, parlée à l’Est du Tchad par quelques 300.000 locuteurs. Cette langue est très peu décrite, et nous avons tenté de faire ressortir les caractéristiques phonologiques et morphosyntaxiques de la langue.Dans un premier temps, nous avons décrit l’inventaire des phonèmes ainsi que la formation des mots. Puis nous avons abordé le système nominal, c’est-à-dire le nom, les déterminants du nom ainsi que le constituant nominal. L’une des particularités du maba sont les coverbes, lexèmes actualisés soit à l’aide d’un morphème nominal ou d’un verbe support. Nous avons traité le système verbal, décrivant la morphologie du verbe ainsi que les TAM et les opérations de modifications de la valence. Nous nous sommes attachée à décrire les propositions complexes, qu’elles soient complétives ou adverbiales, subordonnées, coordonnées ou juxtaposées. L’un des points saillants du système est la fréquence de l’emploi des converbes, formes verbales non finies, dans le discours. Pour terminer la description, nous nous sommes attardée sur le discours, mettant en évidence quelques mécanismes de focalisation et de topicalisation, et revenant sur le discours rapporté.L’une des traits caractéristiques de la langue est la complexité du nombre, tant nominal que ver-bal, ceci étant une particularité des langues nilo-sahariennes de façon générale. Le marquage du nom-bre est morphologique – suffixation, ou syntaxique – indiqué par l’accord entre le nom et ses dépen-dants, le nom et le verbe ou le verbe et l’objet.

  • Titre traduit

    The phonology and morphosyntax of Maba


  • Résumé

    This thesis concerns Maba, a Nilo-Saharan language from the Maban group, spoken by some 300,000 speakers in Eastern Chad. The language has been very little studied up to now, and my aim in this thesis has been to research and describe its phonological and morphological characteristics.I begin by describing the phoneme inventory and the rules governing word formation. This is followed by a consideration of the nominal system, including sections on the noun, the noun determi-nants and the noun phrase. One of the points of special interest in the language is the use of co-verbs. Co-verbs are lexemes which are accompanied either by a nominal morpheme or by a support verb. The thesis continues with a description of the verbal system, including the verb morphology, the TAM sys-tem and modifications in valency. This is followed by a discussion of complex clauses, including com-pletive and adverbial clauses, subordinate clauses, and coordinate and juxtaposed clauses. Then the discussion returns to the co-verbs, examining the frequency of use of the ‘non-finished’ verb form in the discourse. To close the description, we look at other aspects of discourse, showing some topicalisa-tion and focalisation mechanisms, and finishing with reported speech.One of the characteristics of the language which is featured in this thesis is the complexity of number, be it nominal or verbal number. This complexity is a particularity of Nilo-Saharan languages as a whole. Number is marked morphologically, by suffixation, or syntactically, by concord between the noun and its dependants, the noun and the verb or the verb and the object.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.