Fonction de la région occipito-temporale ventrale dans la reconnaissance des mots écrits : dans un cerveau atypique ou sous un format atypique

par Qing Cai

Thèse de doctorat en Neuropsychologie

Sous la direction de Tatjana Nazir.

Soutenue le 06-02-2009

à Lyon 2 , dans le cadre de Neurosciences et cognition , en partenariat avec Laboratoire Langage Cerveau Cognition - L2C2 (laboratoire) .

Le président du jury était Olivier Koenig.

Le jury était composé de Jean-François Démonet, Jonathan Grainger, Marc Brysbaert.


  • Résumé

    Ce travail de thèse a pour but de mieux comprendre la fonction de la région occipito-temporale ventrale (OTv) gauche dans le traitement visuel des mots, et particulièrement la relation entre cette région et les régions langagières antérieures, ainsi que son rôle dans l’expertise perceptuelle en lecture. Un deuxième objectif est d’examiner le lien entre la latéralisation cérébrale du langage et l’avantage du champ visuel droit (CVD) dans la lecture des mots. Dans une 1ère étude en potentiels évoqués, en comparant des participants dominants hémisphériques gauches (HG) typiques et dominants hémisphériques droits (HD) atypiques, nous avons montré que l’activité OTv lors de la lecture était latéralisée dans le même hémisphère que la production du langage pour les deux populations. L’activité OTv lors de la lecture semble donc être modulée jusqu’à un certain point par les processus langagiers antérieurs. Dans une 2nde étude, nous avons manipulé le format d’affichage des mots (horizontal vs. vertical) afin d’examiner l’expertise perceptuelle en lecture. Cette étude a montré qu’il n’y avait pas d’effet de la manipulation du format sur l’activité OTv gauche mais un effet prononcé sur l’activité OTv droite. Dans l’ensemble, ces deux études suggèrent que l’activité OTv lors de la lecture résulte de l’intégration d’un mécanisme général de la reconnaissance de la forme avec les traitements langagiers antérieurs (latéralisés). L’expertise perceptuelle en lecture résulterait plutôt d’un désengagement de la région OTv droite (que d’une spécialisation de la région OTv gauche) et des ajustements d’autres régions cérébrales sous-tendant la lecture. Enfin, dans une 3ème étude, en mesurant l’identification de mots avec des excentricités différentes dans les deux champs visuels, nous avons montré un pattern différent, mais pas inversé, d’asymétrie du champ visuel pour les individus ayant une dominance inversée pour le langage. L’avantage du CVD dans la lecture de mots dépendait de la latéralisation du langage et était modifié par d’autres facteurs tels qu’un biais attentionnel acquis.

  • Titre traduit

    Function of the ventral occipito-temporal region in visual word recognition : in an atypical brain and in an atypical format


  • Résumé

    The principal aim of this work was to investigate the function of the ventral occipito-temporal (vOT) region in visual word recognition. Special emphasis was given to the relation between this region and anterior language regions and its role in perceptual expertise characteristic of reading. A second aim was to investigate the relationship between the cerebral lateralization of language and the right visual field (RVF) advantage in word reading. In the first study, by analyzing ERPs to printed words of readers with inversed cerebral lateralization for language production, we showed that reading-related vOT activation is lateralized to the same hemisphere as language production in both populations. To some extend vOT activity during reading seems therefore be modulated by processes in anterior language regions. In the second (fMRI) study, we manipulated the display format of words (horizontal vs. vertical) to test the reading related visual expertise at morpheme/bigramme level (Dehaene 2005) as well as at word level. This study showed no effects of format manipulation on left vOT activity but a strong effect on right vOT activity. All together, the results of our two studies suggest that the reading-related vOT activity results from the integration of general form recognition mechanisms with lateralized anterior language processes. Reading related visual expertise rather results from a disengagement of right vOT region than from a specialization of left vOT region, and is likely to involve adjustment of other regions in the reading network. Finally, in a third study, which measured word identification at different eccentricities in the two visual fields, we showed a different but not reversed pattern of visual field asymmetry for individuals with inversed language dominance. The RVF advantage in visual word recognition depends on language lateralization and is modulated by other factor such as learned attention bias.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.