Interoperabilité des applications d'entreprise dans le domaine technique

par Nicolas Figay

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Parisa Shariat Ghodous.

Le jury était composé de Shaw Feng, Ricardo Jardim-Goncalvez, Yvon Gardan, Jean-Yves Mondon.

Les rapporteurs étaient Aris M. Ouksel, Yamine Aït-Ameur.


  • Résumé

    Dans le contexte économique actuel, les entreprises font face à de nouveaux problèmes en termes d’interopérabilité, du fait de besoins croissants de collaboration eBusiness dans les écosystèmes numériques auxquels elles appartiennent. Elles ont également besoins de pouvoir rentabiliser et faire évoluer les applications internes existantes. De plus, l’établissement rapide d’une collaboration numérique avec un membre de leur écosystème, limitée dans le temps, ne devrait pas nécessiter de modification de leurs infrastructures de communications et de leurs applications pour pouvoir échanger information et connaissance. D’un côté, les solutions actuelles sont de moins en moins adaptées pour faire face ni aux besoins croissants d’interopérabilité dans des environnements de plus en plus complexes. D’un autre côté, il n’est pas envisageable de remplacer les standards et les cadres d’interopérabilité actuellement utilisés en proposant des innovations de rupture. Les travaux de recherches réalisés dans le cadre de la thèse « Interopérabilité des applications techniques d’entreprise » concernent le développement d’une approche innovante pour construire un cadre d’interopérabilité des applications d’entreprise basé sur l’utilisation simultanée et cohérente des standards d’interopérabilité d’un écosystème et des technologies associées. L’objectif est l’interopérabilité « pragmatique ». L’approche innovante propose s’appuie sur les apports conjugués de l’ingénierie par les modèles, de la modélisation d’entreprise, des ontologies et des architectures orientées services. Elle promeut l’utilisation des commodités du WEB, basées sur des standards ouverts et gouvernés. Ce faisant, la préservation sémantique entre les standards de l’écosystème considéré, les artefacts d’ingénierie des applications et les infrastructures de communication est cruciale. Aussi l’approche innovante proposée inclut-elle le concept “d’hyper modèle étendu”, qui a été développée dans le cadre de cette thèse, et dont l’usage est illustré dans le cadre particulier des applications de gestion du cycle de vie des produits industriels, au sein de l’entreprise étendue.

  • Titre traduit

    Interoperability of technical enterprise applications


  • Résumé

    Within the current economic context, enterprises are facing new interoperability issues due to increasing needs of eBusiness Collaboration within the emerging digital ecosystems they belong to. They also need to be able to keep in pace with their heterogeneous internal legacy systems. In addition, they should not have to modify their infrastructure or applications for fast and short collaboration implying information and knowledge interchange with new partners of their ecosystem. In one hand, current solutions are less and less adapted to face increasing needs and complexity in term of interoperability. In the other hand, legacy interoperability standards and frameworks can’t be replaced as it can be imagined to propose new disruptive approach and technologies. The research work undertaken for the thesis “Interoperability of Technical Enterprise Interoperability” consists in proposing an innovative approach allowing a given and mature ecosystem to build an enterprise application interoperability framework based on simultaneous and coherent usage of eBusiness standards used by a given ecosystem, combining usage of the different relevant frameworks supporting these standards. The goal is achievement of "pragmatic" interoperability. Proposed innovative approach takes advantage of simultaneous usage of Model Driven Engineering, Enterprise Modeling, Ontology and Service Oriented Architecture. It promotes systematic usage of commodities on the WEB based on open and governed standards. Doing so, semantic preservation between ecosystem’s standards, application engineering artifacts and communication infrastructures is crucial. To support semantic preservation within the context of the innovative proposed approach, the concept of “extended hypermodel” is developed and demonstrated within the context of Product Lifecycle Management within networked organizations.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.