Les glycoprotéines d'enveloppe des virus Parainfluenza : étude structure versus fonctions et développement d'applications diagnostiques et thérapeutiques

par Olivier Terrier

Thèse de doctorat en Virologie

Sous la direction de Saw-See Hong.

Soutenue en 2009

à Lyon 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Parainfluenza viruses envelope glycoproteins : structure versus functions study and development of diagnostic and therapeutic applications


  • Résumé

    Les virus parainfluenza humains (hPIV, Famille des Paramyxoviridae) sont des virus respiratoires, souventresponsables d'infections chez les jeunes enfants, les personnes âgées et également les patients immunodéprimés. Ces virus possèdent, à la surface de leur enveloppe, deux glycoprotéines qui jouent toutes les deux un rôle dansl’entrée du virus dans la cellule-cible. L'hémagglutinine-neuraminidase (HN) permet au virus de s'attacher aurécepteur cellulaire. Une fois liée au récepteur, HN "active" la seconde glycoprotéine, la protéine de fusion (F). Cette dernière réalise la fusion entre l'enveloppe du virus et la membrane cellulaire. Ce travail de thèse s’estfocalisé principalement sur les glycoprotéines d’enveloppe du virus parainfluenza humain de type 2 (hPIV-2)ainsi que celles d’un virus animal très proche, le virus parainfluenza de type 5 (PIV-5). Une première partie de ce projet a consisté à caractériser des souches circulantes hPIV-2 au niveau de leursglycoprotéines et analyser les différences observées au niveau des domaines fonctionnels des glycoprotéines. Cette étude a notamment souligné l’importance de la mise à jour des outils diagnostiques dans la surveillance deces virus respiratoires. Une seconde partie du projet a consisté à étudier une des étapes du mécanisme d’entrée des virus parainfluenza,La fusion membranaire induite par la glycoprotéine F, dans le modèle viral PIV-5. Ce travail a montré qu’il étaitpossible dans une certaine mesure, par une approche de mutagenèse combinatoire, de dissocier lescaractéristiques de F PIV-5 et ainsi pouvoir mieux les étudier. L’ingénierie d’une glycoprotéine virale telle quePIV-5 pourrait contribuer au développement d’outils en thérapeutique. La description en cryo-microscopie électronique de PIV-5 a été réalisée au cours de ce travail. Ce travail a révéléque la morphologie de PIV-5, dans un état proche de son état naturel, était bien moins hétérogène que ce qui étaitgénéralement décrit dans la littérature. L’analyse d’image a également permit de calculer la densité desglycoprotéines à la surface du virus, donnée nouvelle et intéressante, en regard des connaissances actuelles sur lemécanisme d’entrée des virus parainfluenza

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (240 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 219-239

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2009/6bis
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8377
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.