La grâce et la chute dans l'œuvre romanesque de Sylvie Germain

par Serenela Ghițeanu

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Marie-Anne Macé.

Soutenue en 2009

à Lorient .


  • Résumé

    L’oeuvre romanesque de Sylvie Germain est celle d’un écrivain-penseur, fondée sur la tradition judéo-chrétienne. Le Mal et la quête de Dieu sont les deux thèmes privilégiés par cet auteur qui n’écrit pas de romans à thèse mais s’interroge et réfléchit, dans ses œuvres de fiction, sur des questions profondément métaphysiques. Notre approche est thématique, mythocritique et narratologique. Nous avons choisi d’analyser les figures de la « Grâce » et de la « Chute » comme les deux pôles de signification autour desquels tourne l’univers romanesque de Sylvie Germain. La « Grâce » serait synonyme, selon nous, de valeurs chrétiennes - telles la bonté, la générosité, l’amour inconditionnel, le pardon, la patience jusqu’à la foi en Dieu- tandis que la « Chute » signifie déchéance morale de toutes sortes – manque en amour, trahison, abandon jusqu’au meurtre, inceste et folie. Les trois parties de notre ouvrage sont consacrées au roman–épopée, au roman de famille et au roman d’initiation. Sylvie Germain puise dans l’imaginaire de la littérature populaire et revisite des mythes (surtout bibliques), emprunte des structures narratologiques, mais innove en même temps dans le cadre de chacun des types de romans mentionnés. Son œuvre, qui n’est pas encore achevée, propose de cette manière une vision sur la condition humaine qui, à travers la problématique finalement éthique, peut intéresser tout public.

  • Titre traduit

    Grace and fall in Sylvie Germain’s novels


  • Résumé

    Sylvie Germain’s novels are written by a writer-thinker, being based on the Judeo-Christian tradition. Evil and the search for God are the two themes privileged by this author who does not write thesis novels, but wonders and thinks about profoundly metaphysical issues in her fiction works. Our approach is thematic, being influenced by mythocriticism and narratology. We have chosen to analyze the figures of « Grace » and « Fall » as the two poles of significance organizing the universe of Sylvie Germain’s novels. In our opinion, « Grace » is synonymous with Christian values- such as goodness, generosity, unconditional love, forgiveness, patience, faith in God, while « Fall » means moral decay in all its forms-lack of love, betrayal, lack of constraint leading to murder, incest and insanity. The three parts of our work are devoted to the epic novel, the family novel and the initiation novel. Sylvie Germain draws on the imaginary of popular literature and revisits the myths (especially the biblical ones), uses narratological structures, but at the same time she innovates in each of the above-mentioned types of novel. Her work, which is in full bloom, proposes a view upon human condition interesting for any reader because of its issues which are, after all, ethical.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (329 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 306-321.Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne-Sud (Lorient). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.