Les enjeux de la lutherie électronique : de l'influence des outils musicaux sur la création et la réception des musiques électroacoustiques

par Romain Bricout

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Vincent Tiffon.

Soutenue en 2009

à Lille 3 .


  • Résumé

    Portant les traces du mode de pensée spécifique qui l'a conçu, l'outil s'avère être un médium même de ce mode de pensée, médium dont l'invisibilité témoigne de l'extrême efficacité. Si la charrue sert à labourer le champ, elle suppose aussi l'utilisation de la traction animale comme décuplement de la force humaine, et si l'instrument de musique sert à jouer de la musique, il sert surtout à jouer une certaine musique : l'instrument véhicule les fondements théoriques de la musique pour laquelle il a été conçu. Ayant pour vocation première celle du "faire" et non celle du "transmettre", l'instrument peut toutefois être appréhendé en tant qu'objet de mémoire à part entière jouant - par procuration - un rôle décisif dans l'établissement d'une certaine efficacité symbolique. L'étude de l'organologie musicale des outils de création électroacoustique sera ainsi à même de nous dévoiler le phénomène de "plasticisation" du temps dont ils relèvent à certains égards, ainsi que celui d'une suggestion du geste par le son (ou "g-son"), synesthésie rendue sensible par la "réduction" instrumentale que réalisent les interfaces musicales comme instruments de musique "aphones". La transformation du temps en matière plastique n'est cependant pas une conséquence directe de la phonofixation, mais est bien fonction du régime sémiotique du geste qui est fixé, créé ou recomposé sur le support d'enregistrement. Dans son rapport au mouvement et au temps, le geste musical électroacoustique semble souffrir de sa condition dés-affective de "ça-n'a-pas-été" : une étude de la perception du temps ne peut être réalisée sans tenir compte de la prothéticité originelle de l'être humain

  • Titre traduit

    ˜The œstakes of the electronical instruments : from the influence of musical tools on creation to the reception of electroacoustic musics


  • Résumé

    Marked by the specific conception which made it, the tool happens to be the very medium of this conception proving its efficiency through its invisibility. If the plough is used to dig the ground, it also requires the use of the animal haulage to strengthen the human action, and if the musical instrument is needed to play music, it is mainly determined to play a certain kind of music : the instrument represents the theoretical frame of the music for which it was created. Though it is firstly used to play music, the instrument can however be analysed as an object of memory which indirectly plays a significant role in the construction of a symbolical discourse. The sutdy of musical organology of the tools used in electroacoustic creation could then reveal the phenomenon of the "time turned into plastic material" on which they are partly based, and they could also suggest that sound leads to the gesture (or "g-sound"). This sensitive phenomenon can occur thanks to the instrumental "reduction" which is made by the musical interfaces - instruments which do not produce any sound. The transformation of time into plastic material is not the direct consequence of the recording activity, however it is directly implied by the semiotic dimension of the gesture when it is fixed, created or re-composed on the recording material. Because of its relation with movement and time, the electronic music gesture seems to be altered by its impersonal or "had not been" dimension : the study of the perception of time can not go without the analysis of the intrinsic relation between human being and tool

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (382 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2009-59
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Centre d'Étude des Arts Contemporains. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH BRI 1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.