La théorie juridique leibnizienne des conditions : ce que la logique fait au droit (ce que le droit fait à la logique)

par Alexandre Thiercelin

Thèse de doctorat en Logique et épistémologie

Sous la direction de Shahid Rahman.

Soutenue en 2009

à Lille 3 .


  • Résumé

    J'étudie les effets juriques et logiques de la méthode élaborée par G. W. Leibniz (1646-1716), dans ses Disputationes juridicae de conditionibus (1665) et son Specimen certitudinis seu demonstrationum in jure exhibitum in doctrina conditionum (1667-1669), pour expliquer la nature et l'effet d'une modalité juridique : B "suspendu" par A. Par exemple, le legs de 100 pièces de primus en faveur de Secundus est "suspendu" à la venue d'un navire d'Asie. Cette méthode, expliquer la nature et l'effet de la proposition conditionnelle "morale" dont A et B sont, respectivement, l'antécédent et le conséquent, lui permet d'utiliser les ressources de l'analyse logique des conditionnels pour "ramener à des démonstrations très certaines et presque mathématiques " les réponses des jurisconsultes romains à l'endroit des modalités juridiques (B suspendu par A, amis aussi B révocable par A, et B ajourné par A). Cette contribution de la logique au droit va de pair avec une complication de la logique qui permet de rendre compte des dimensions dynamiques(épistémiques, temporelles, pratiques) qui font de B suspendu par A un droit conditionnel, intermédiaire entre B nul et B pur et simple. Parmi ces contributions : la logique des propositions conditionnelles morales n'est pas la logique classique mais la logique dite "connexe" ; la liaison entre la condition morale et son conditionné, dépourvue de pertinence propositionnelle, n'en a pas moins une pertinence pratique que Leibniz analyse en termes d'utilité et de probabilité ; la découverte d'ensembles de prémisses ordonnés (par exemple, B suspendu par A et C (par A ou C) peut être différent de B suspendu par C et A (par C ou A)

  • Titre traduit

    Leibniz's legal theory of conditions : what logic does to the law (and conversely)


  • Résumé

    I focus on the legal and logical effects of G. W. Leibniz's (1646-1716) method in both Disputationes juridicae de conditionibus (1665) and Specimen certitudinis seu demonstrationum in jure exhibitum in doctrina conditionum (1667-1669). It should enable him to explain the nature and the effect of a peculiar legal modality, which is B "suspended" by A. For instance, Primus's legacy of 100 coins in favor of Secundus is "suspended" by the coming of a ship from Asia. Such a method, to explain the nature and the effect of the "moral" conditional proposition of which A and B are, respectively, if-part and then-part, gives Leibniz access to the resources of logical analysis of conditionals in order "to reduce to very certain and almost mathematical demonstrations" the answers given by the Roman lawyers about legal modalities (B suspended by A, but also B revocable by A, and B delayed by A). Such a contribution of logic to the law goes hand in hand with a complication of the former thanks to which Leibniz achieves at capturing a number of dynamical features(epistemic, temporal, practical) making of B suspended by A a conditional right, intermediate between B nul and B purely. Among those contributions are that the logic of moral conditional propositions is not classical but "connexive" ; the junction between the if-part and the then-part of moral conditional proposiitons has no propositional relevance, but it has a practical relevance which Leibniz analyses in terms of utility and probability ; last but not least, Leibniz discovers ordered sets of premises (for instance, B suspended by A and C (by A or C) may be different from B suspended by C and A (by C or A)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(318 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 301-304. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2009-27
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.