La duplicité du littéraire et du philosophique : langage et subjectivité chez Jean-Jacques Rousseau

par Isabelle Lurson

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Catherine Kintzler.

Soutenue en 2009

à Lille 3 .


  • Résumé

    Il s'agira de montrer que le partage, établi par Rousseau, entre philosophie et roman éclaire sa réflexion sur la langage. L'expression rousseauiste, "persuader sans convaincre", atteste la recherche de l'articulation entre langage, subjectivité et vérité. La valeur de la persuasion s'enracine dans différents modèles. Rhétorique antique, langue originelle, écriture néotestamentaire légitiment l'idée d'une adéquation entre persuasion et vérité. Au cœur du travail philosophique, La Nouvelle Héloïse, écriture du de��sir d'abord déliée du souci de vérité, instruit l'étude de la philosophie de Rousseau "se faisant". Expérience de la pensée, le jeu de l'écriture romanesque a permis à Rousseau d'explorer le concept de subjectivité en faisant vivre des âmes pleines de pitié, d'amour, de désir et d'imagination. A ce titre, La Julie est un moment essentiel de la réflexion de Rousseau. L'attitude ambigu¨e de Rousseau face à son roman témoigne de son embarras devant cette écriture du désir à laquelle il finit néanmoins par conférer une valeur morale. Cela conduit alors à un deuxième enjeu théorique. Reconsidérer la notion d'inspiration dans ses liens avec l'imagination et le langage permet de cerner le statut de la fiction romanesque. La Julie n'agit ni par l'opération de la catharsis ni par la transmission d'idées mais comme moyen persuasif efficace, par l'identification du lecteur à des personnages fictifs. Les hommes, désormais orientés par l'amour-propre, source de leurres moraux et politiques, doivent être contraints à bien vivre par les lois et les "bonnes fictions" mises en œuvre par le législateur et l'écrivain. Le roman, comme la loi, doit fabriquer le citoyen

  • Titre traduit

    The duplicity of literature and philosophy : language and subjectivity in Rousseau's work


  • Résumé

    This is to show that the distinction established by Rousseau between philosophy and the novel sheds a light on his reflexion on language. Rousseau's phrase, "persuading without convincing" attests to a search for an articulation between language, subjectivity and truth. The value of persuasion is rooted in various models - the ancient rhetoric, the musical language, the New Testament - which all legitimize the idea of adequacy between persuasion and truth. At the heart of philosophical work, La Nouvelle Héloïse and its writing fuelled by desire, not bound by a concern for truth, informs us about Rousseau's philosophy "in the making". As an experiment in thinking, the process of writing at play in the novel allowed Rousseau to explore the concept of subjectivity by creating souls filled with compassion, love, desire and imagination. As such, La Julie is a key moment in his reflexion. Rousseau's ambiguous attitude to his novel testifies to the confusion created by this desire-fuelled writing to which he will yet grant a moral value. This then leads to a second theoretical issue. Reconsidering the notion of inspiration in its links with imagination and language helps to define the status of the novel. La Julie works through neither catharsis nor the conveying of ideas but, as an effective means of persuasion, through the identification of the reader with fictionnal characters. Men, now driven by pride, a cause of moral and political delusions, must be compelled to lead a good life by the laws and the "good fictions" implemented by legislators and writers. The novel, like the law, must have a part in the making of the citizen

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(467 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 443-460. Notes bibliographiques. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2009-28
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.