L'intériorité dans Tristan et Isolde de Richard Wagner

par Guillaume Trémolières

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Christian Hauer.

Soutenue en 2009

à Lille 3 .


  • Résumé

    Tristan et Isolde est une œuvre charnière dans l'histoire de la musique, pourtant, ce n'est pas du seul point de vue harmonique et musical qu'elle marque une étape vers le XXème siècle et la "modernité". La profonde intériorité qui caractérise l'action et les personnages s'inscrit, certes, dans la tradition romantique allemande, mais elle se distingue de ce que l'opéra romantique proposait jusqu'alors. Avec Tristan, l'intériorité trouve une place inédite dans un cadre, l'opéra, qui ne semblait pas la favoriser, et elle relie aussi les conceptions romantiques de l'intériorité et les futures théories psychanalytiques. Le second monologue de Tristan du dernier acte en est la parfaite illustration car le héros, au lieu de simplement exprimer la souffrance de son agonie et de la séparation avec Isolde, se livre à une véritable analyse. Il tente de se comprendre et va jusqu'à remonter à sa naissance traumatisante pour saisir les causes de ses tourments. La crise que traverse Wagner lors de la création de Tristan et sa fascination pour les théories de Schopenhauer sont en partie à l'origine du besoin qu'il a ressenti de se tourner vers l'extérieur, mais pour mieux entrevoir l'intériorité de l'̈œuvre, il est aussi nécessaire de prendre en compte son contexte historique et esthétique. Tout comme les Fleurs du Mal et Madame Bovary, publiés lorsque Wagner entame la composition de l'œuvre, elle est un "regard" sur le romantisme, le désir, l'ivresse amoureuse, la sensualité ; un regard qui non seulement fait le lien entre le premier romantisme et l'esthétisme fin-de-siècle, mais aussi avec la vision nouvelle de l'intériorité qui sera celle de Freud et ses disciples

  • Titre traduit

    Interiority in Richard Wagner's Tristan and Isolde


  • Résumé

    Tristan und Isolde is a pivotal work in music history, not only because of his innovative harmony and his "modernity", but also because of the deep interiority of both actions and characters - which is close to the German romanticism, and at the same time apart from romantic opera and clearly anticipating the psychoanalytic theories. Thereby, during his second monologue in the third act, Tristan, in a real psychoanalytic way, tries to understand himself and the process that brought him so much suffering, gathering the pieces of his own story and returning to his dramatic birth. After explaining in a first part the notion of interiority, its importance in romantic art and its singularity in Opera, the inner dimensions of Tristan and Isolde's music, text, action and characters will be examined separately, before a more detailed analyse of Tristan's second monologue of the third act. Then, a look on Wagner's life, crisis and fascination for Schopenhauer's philosophy will allow us to understand his need, at the very moment, to turn into the inner life. But to fully understand the nature and place of interiority in Tristan and Isolde, a study of the historic and aesthetic contexts - from 1848's revolutions to the publication of literary masterpieces as Les Fleurs du Mal and Madame Bovary - is necessary, and will precede the last part where links between Tristan and psychoanalysis will be questioned and discussed

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(422 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 404-420. Notes bibliographiques. Musicographie. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2009-11
  • Bibliothèque : Université de Lille. Centre d'Étude des Arts Contemporains. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH TRE 1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.