Pré et postconditionnement ischémique et pharmacologique dans un modèle d'ischémie cérébrale focale : rôle du canal potassique mitochondrial ATP dépendant dans la neuroprotection

par Malika Simerabet

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Gilles Lebuffe.

Soutenue en 2009

à Lille 2 .


  • Résumé

    L’accident vasculaire cérébral demeure un problème majeur de santé publique, avec principalement comme traitements : la prévention ou la correction de facteurs de risque, ou les anticoagulants et les antiagrégants plaquettaires à la phase aigue de l’infarctus. Devant les limites de ces traitements ainsi que l'absence de stratégies thérapeutiques satisfaisantes, actuellement, la mise au point de nouveaux agents thérapeutiques dans le domaine de l’ischémie ce��rébrale nécessite de revoir les notions de la neuroprotection ainsi que les modalités et les délais d’administration des traitements. L’induction de la résistance à l’ischémie peut être amorcée par l’ischémie elle-même, ce concept né à partir d’une approche expérimentale, constitue le principe de deux stratégies de protection cellulaire défendues comme étant capables de réduire le volume de l’infarctus cérébral et limiter les lésions occasionnées par l’ischémie cérébrale : La première stratégie est une approche préventive appelée préconditionnement (PC) basée sur un concept expérimental ubiquitaire. Le PC ischémique est modélisé par la réalisation d’occlusions brèves avant une occlusion subséquente plus prolongée. Il est possible de reproduire l’intégralité des bénéfices du PC par l’administration d’agents pharmacologiques: ce concept est appelé PC pharmacologique, cependant, la transposition de ces résultats prometteurs du PC ischémique et pharmacologique en clinique connait jusqu’alors des limites justifiées à plus d’un titre. Cette situation incite à revisiter la physiopathologie de l’ischémie-cérébrale afin de définir le moment ou ces thérapeutiques peuvent être le plus efficace. La deuxième stratégie est une approche thérapeutique baptisée postconditionnement (PostC) par analogie au PC, il s’agit d’appliquer plusieurs épisodes d’ischémie-brève au décours immédiat de la reperfusion. Ce concept offre encore la possibilité de sauver le cerveau lorsque l’ischémie survient. Une protection comparable à celle du PostC ischémique était observée avec le PostC pharmacologique. Dans ces travaux de thèse, nous avons étudié les mécanismes impliqués dans la neuroprotection par le PC et le PostC dans un modèle d’ischémie cérébral focale. Ces deux concepts semblent partager des voies communes impliquant notamment le mito KATP hébergé par la mitochondrie et les radicaux libres, ces deux médiateurs représentent deux candidats dont les effets potentiellement bénéfiques s’opposent à l’ouverture du pore de transition de perméabilité mitochondriale. Le sévoflurane, connu pour ses effets cardioprotecteurs, est un anesthésique volatil utilisé en pratique clinique courante. Nous avons évalué les effets du PC et du PostC induits par sévoflurane dans un modèle d’ischémie cérébrale focale chez le rat. Les effets potentiellement bénéfiques établis par une approche pharmacologique permettent de discuter encore une fois la place du canal potassique mitochondrial ATP-dépendant (mitoKATP) dans ce dispositif de neuroprotection.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (277 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 242-276

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. BU Santé - Learning center.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50.379-2009-43-C
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 9165
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.