Complexités de l'accompagnement en formations professionnelles : des conceptions en tensions : sujet(s), projet(s), organisation(s)

par François Ott

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean Clénet.

Soutenue le 23-06-2009

à Lille 1 .


  • Résumé

    Pour des raisons socio-historiques, la notion d’accompagnement concerne de nombreux domaines dont le champ de la formation professionnelle. En effet, le développement de la logique compétence, la complexité des situations de travail interrogent la qualité des dispositifs de formation qui revendiquent souvent l’autonomie et la responsabilisation des apprenants. Par ailleurs, on tend à accentuer le rôle des tuteurs et des référents de tous ordres. Dans ces contextes, nous avons cherché à comprendre des modalités d’accompagnement en nous plaçant du point de vue des apprenants et de la place qu’occupe l’accompagnement vécu. Cette recherche qualitative et empirique est menée de façon diachronique sur quatre dispositifs différents : le transport ferroviaire, le travail social, les métiers de la formation et ceux de l’accompagnement. Notre expérience de ces terrains, dont le point commun est de s’inscrire dans une logique de professionnalisation en alternance, a autorisé une observation participante conséquente. Les problématiques actuelles de l’accompagnement humain ont été revisitées, permettant l’ancrage de la recherche dans des valeurs anthropologiques. Puis deux modèles d’accompagnement en Formation Professionnelle ont été avancés, l’un centré sur le métier à transmettre, l’autre plutôt centré sur le sujet apprenant et revendiquant des valeurs humanistes de responsabilité, d’engagement et de retenue. De la dialogique de ces deux modèles émerge un tiers à visée opératoire qu’il convient de ré- inventer en contextes. Les résultats de la recherche montrent que l’accompagnement peut être conçu comme une relation inter personnelle duale ou comme une Fonction Accompagnement co-produite récursivement et qui situe l’apprenant au coeur d’un réseau formel et informel. Dès lors, dans certaines conditions, la Fonction Accompagnement vécue émerge de l’entre deux. Des gains en autonomie sont alors rendus possibles.

  • Titre traduit

    The complexities of “accompaniment” in adult professional training : designs in tensions : subject(s), project(s), organisation(s)


  • Résumé

    For socio-historical reasons, the notion of accompaniment, as a form of tutoring, refers to a number of domains, including that of adult professional training. With the development of skills, the complexity of work situations questions the quality of training frameworks that often espouse learner autonomy and responsibility. There is also the tendency of focussing on the role of tutors and different types of “advisors”. Given this, we seek to understand the modes of accompaniment from the learner’s point of view and the role that accompaniment plays as an experiential phenomenon. The qualitative and empirical research conducted was done diachronically in four different domains: rail transport, social work, adult training and education, and accompaniment. Our grassroots experience of these domains, conceived within a logic of “day-release” training, allowed a significant amount of participant observation. The current issues of human accompaniment are revisited so to anchor our research in anthropological values. Two models of accompaniment in professional training are put forward, one based on the profession to be transmitted, and the second focussed on the learner in referring to humanist values of responsibility, commitment, and control of self. In the dialogical relationship between the two models, there emerged a third operational oriented model that was deemed useful to reinvent within the different contexts. The research results show that accompaniment can be designed as a dual interpersonal rapport, or as a recursively co-produced Accompaniment Function that situates the learner at the heart of a formal and informal network. Given this, in certain conditions, the experiential Accompaniment Function emerges from an “in-betweeness” nurturing possible gains in autonomy.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.