Approche expérimentale et numérique du comportement individuel de Temora longicornis (Müller, 1792), copépode calanoïde typique de la Manche orientale : réponses aux forçages biotiques et abiotiques

par Maud Moison

Thèse de doctorat en Géosciences, Ecologie, Paléontologie, Océanographie

Sous la direction de François Schmitt et de Sami Souissi.

Soutenue le 15-12-2009

à Lille 1 .


  • Résumé

    Dans un milieu marin hétérogène, la capacité des copépodes à minimiser les dépenses d'énergie dues à la nage et à maximiser la probabilité de rencontre avec un partenaire ou une proie est cruciale. En outre, pourvus de chemio et mécanorecepteurs, ces animaux sont de bon «nano-biodétecteurs», sensibles aux stress environnementaux et aux variations saisonnières. L’objectif de cette étude est de caractériser les réponses comportementales de l’espèce Temora longicornis (Müller, 1792), copépode typique de la Manche orientale, en relation avec les différents forçages biotiques et abiotiques de ce milieu. L’effet des variations de température et de salinité ainsi que la présence de proies ont été testés isolément et en milieu contrôlé. Parallèlement, un suivi régulier du comportement a été réalisé pendant 2 ans. Pour cela, des trajectoires de copépodes males et femelles ont été étudiées en utilisant des méthodes provenant des domaines de la théorie de l'information et de la physique statistique, et par le biais d’analyses symboliques de différents états de nages. Chez cette espèce la nage consiste en des successions de périodes de repos et d’exploration interrompues par des sauts. La vitesse de nage et particulièrement la fréquence des sauts augmentent en présence de températures plus extrêmes. La présence d’algue modifie aussi nettement son activité, notamment le temps alloué à l’exploration et la nage rapide croissent avec la disponibilité de proies. Ainsi, l’influence de ces facteurs et la grande variabilité du milieu côtier en Manche Orientale tant du point de vue physique que biologique peuvent expliquer la variation du comportement observée lors du suivi saisonnier.

  • Titre traduit

    Experimental and numerical approach of individual behavior of Temora longicornis (Müller, 1792), typical calanoid copepod of the Eastern Channel : responses to biotic and abiotic pressures


  • Résumé

    In a very heterogeneous marine environment, the copepods ability to minimize energy costs due to swimming and to maximize the probability of meeting partner or prey is crucial. In addition, these animals have chemio and mechanoreceptors, which make very good "nano-biosensor". They will be very sensitive to stress physico-chemical, biological, including seasonal variations. The objective of this study is to characterize the behavioral responses of the species Temora longicornis (Müller, 1792), typical copepod of the Eastern Channel, in conjunction with various biotic and abiotic forcings of this environment. Initially, the effect of temperature and salinity variations and the presence of prey were tested separately and in a controlled environment. Meanwhile, regular monitoring of behavior was conducted for two years. For this, trajectories of copepods males and females are explored through new approaches using statistical methods from the fields of information theory and statistical physics, and through analysis of different symbolic states medley. For this species, swimming activity consists of a succession of periods of break and “cruise” interrupted by quick jumps. Swimming speed, especially the frequency of jumps, increases under extreme temperatures. The presence of algae in the environment also changes markedly its activity; including the time allocated for exploration and fast swimming increase with the availability of prey. Consequently, the influence of these factors and the large variability in coastal eastern handle both physically and biologically may explain the behavior variability observed during the seasonal monitoring.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.