Localisation et fonction du récepteur adrénergique a1A au sein de cavéoles des cellules cancéreuses prostatiques humaines

par Maria Katsogiannou

Thèse de doctorat en Biologie-Santé

Sous la direction de Christian Slomianny.

Soutenue le 26-06-2009

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le cancer de la prostate est un réel problème de santé publique, essentiellement dû à une rechute des patients par échappement hormonal après traitement. Lors de sa progression, le cancer de la prostate, initialement androgéno-dépendant, évolue vers un état androgéno-indépendant supposant que des facteurs autres que les androgènes régulent la croissance et la survie des cellules cancéreuses. Il existe des évidences de l’implication des neurotransmetteurs et leurs récepteurs couplés aux protéines G dans le cancer de la prostate. De plus, la cavéoline-1, constituant majeur des cavéoles membranaires, a été associée à la progression maligne du cancer de la prostate. La localisation privilégiée des récepteurs couplés aux protéines G au sein des cavéoles favoriserait la transmission des signaux aboutissant à l’échappement hormonal des cellules cancéreuses androgéno-indépendantes. Je me suis alors intéressée à la localisation et au rôle du récepteur adrénergique a1A dans les cellules prostatiques androgéno-indépendantes DU145. J’ai tenté de mettre en évidence l’implication des cavéoles dans une fonction de survie et/ou de croissance du récepteur. Nos résultats démontrent que le récepteur adrénergique a1A peut être associé à la cavéoline-1, au sein de cavéoles dans les cellules androgéno-indépendantes. Nous avons aussi mis en évidence que la stimulation du récepteur participe à la protection de ces cellules vis-àvis de stimuli apoptotiques et ce via les cavéoles. Enfin, le profil d’expression du récepteur a1A et de la cavéoline-1 suggère qu’il y ait une corrélation positive avec l’état pathologique de la prostate.

  • Titre traduit

    Localisation and function of the a1A-adrenoceptor in caveolae of human prostate cancer cells


  • Résumé

    Prostate cancer has become a real public health issue, mainly due to patients’ relapse by hormone-refractory disease after treatment. During its progression, initially androgendependent prostate cancer evolves in an androgen-independent state supposing that factors others than androgens regulate growth and survival of cancer cells. There is growing evidence concerning the involvement of neurotransmitters and their G-protein coupled receptors in prostate cancer. Moreover, overexpression of a major caveolae constituent, caveolin-1 has been associated with aggressive prostate cancer. Privileged localisation of G-protein coupled receptors in caveolae could enhance signalling pathways leading to hormone-refractory mechanisms in androgen-independent prostate cancer cells. I was therefore interested in determining the localisation and functional role of the a1A-adrenoceptor in the DU145 androgen-independent prostate cells. I attempted to demonstrate the involvement of caveolae in a growth/survival function of this receptor. Our results showed that the a1A-adrenoceptor can be associated with caveolin-1 in caveolae of these androgen-independent cells. We also demonstrated that a1A-adrenoceptor stimulation mediated through caveolae contributes to the protection of these cells from apoptotic stimuli. Finally, the expression of a1A-adrenoceptor and caveolin-1 seems to be positively correlated with prostate pathological state.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol.(193 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 171-193 réf. Liste des piblications

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 59376-2009-61
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.