Gouvernance locale de l'eau et information géographique : étude du SAGE du bassin versant de la Mayenne - France

par Jane Parage

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Yamna Djellouli et de François Laurent.

Soutenue en 2009

à Le Mans .


  • Résumé

    La gestion intégrée des ressources en eau par bassin versant se développe largement comme alternative aux politiques publiques sectorielles et centralisatrices. La diffusion de ce nouveau modèle de gestion s’inscrit dans une démarche internationale qui préconise la mise en place d’une gouvernance locale, où le pouvoir est confié aux acteurs locaux qui élaborent collectivement des compromis et mettent en oeuvre des actions. La France fut un des premiers pays à s’engager dans cette voie, avec la mise en place des Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) instaurés par la loi sur l’eau de 1992. Ces procédures ont pour ambition une gestion équilibrée des ressources en eau, à l’échelle d’une unité hydrographique, en associant de multiples acteurs porteurs d’enjeux de nature différente, de par leur culture et leur pratique de l’eau et de l’espace. Mais, ces dispositifs par leur élargissement politique, thématique, territorial et temporel posent la question de leur applicabilité. L’élaboration des SAGE s’appuie sur des Systèmes d’Informations Géographiques (SIG) mais avec une grande diversité de mise en oeuvre en ce qui concerne la connaissance du territoire, le partage et l’échange d’information et l’aide à la négociation et à la décision. Ainsi, se pose la question de l’usage de l’information géographique pour accompagner le processus de gouvernance locale. Cette thèse consiste à mieux comprendre les mécanismes du processus de gouvernance des SAGE et à analyser le rôle qu’y joue l’information géographique. La démarche repose d’une part sur des études de cas exploratoires, lesquelles mettent en perspective les principaux freins et leviers à la participation, à la concertation et aux prises de décisions pendant l’élaboration des SAGE ; d’autre part, sur la mise en place d’une méthode d’exploitation l’information géographique, à l’aide d’un Système d’Information Géographique, pendant l’élaboration du SAGE du bassin versant de la Mayenne. Les principaux résultats font apparaître que plusieurs variables sont susceptibles d’influencer le processus de gouvernance pendant l’élaboration des SAGE : la structure du territoire, le contexte politique et socio-culturel local, la nature et l’intensité des problèmes liés à l’eau ainsi que le pilotage politique, technique et financier de ces procédures. Par ailleurs, les résultats mettent en évidence le rôle de la qualité et de l’intelligibilité de l’information géographique pour interpréter la complexité de l’hydrosystème considéré, faire émerger une vision globale des enjeux, dégager des objectifs de gestion, tout en soutenant l’implication des acteurs locaux et en dynamisant les débats dans l’élaboration des compromis.

  • Titre traduit

    Water local governance and geographic information : study of the water management of the Mayenne - France


  • Résumé

    The integrated watershed management is spreading like an alternative to the sectorial and centralizing policies. This new model of management belongs to the international organization which recommend a local governance, where the power is given to the local stakeholders who define compromises collectively and implement actions. France was one of the first countries to make water governance with the Water Management Plans (SAGE) introduced by the water act of 1992. These procedures have ambition a watershed management, on a hydrographic unit scale, by going into partnership the actors. These actors have a different culture and practice of water and space. Thereby, these procedures beg the question of their applicability. The Water Management Plans use Geographic Information Systems (GIS). Their practice are variable as to the knowledge, the division and the exchange of information and the negotiation and the decision aid. Thereby, the question of the use of the geographic information to accompany arises the process of a local governance. This thesis consist in understanding the dynamic process of a local governance of Water Management Plans and in analyzing the role of the geographic information. The approach rests on study and explorative case studies, which reveal the principal obstacle and overhang at the participation, the dialogue and decision over the Water Management Plans and proposes a exploitation method geographic information, using Geographic Information Systems (GIS), over Water Management Plan of the Mayenne. The principal results reveal that several variables are likely to influence the process of governance during the the Water Management Plans : the territory, the sociocultural and political context and the nature and intensity of the water problems as the political, technical and financier management. Also, they emphasize the quality and the intelligibility of geographic information to interpret the complexity of the hydrosystème, to make emerge a global view of the problems, to describe the management objectives, to support the implication of the local actors and to dynamize the debates in the development of the compromises.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (303, [44] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 291-302

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009LEMA3004
  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009LEMA3004
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.