Méta-modélisation pour décrire et instrumenter une situation d'apprentissage de pédagogie par projet collectif

par Firas Abdallah

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Dominique Py.

Soutenue en 2009

à Le Mans .


  • Résumé

    Le sujet abordé par cette thèse relève du domaine de l’ingénierie des Environnements Informatiques pour l’Apprentissage Humain (EIAH). D’un point de vue pédagogique, nous nous intéressons à la spécification de situations d’apprentissage dans un contexte de Pédagogie par Projet Collectif (PPC) en milieu universitaire. La PPC est une méthode de la pédagogie active "regroupant" les deux méthodes actives : Pédagogie par Projet (PP) et Apprentissage Collectif (AC). D’un point de vue informatique, nous nous intéressons au cycle de vie complet de développement du logiciel. Plus précisément depuis la spécification des besoins pédagogiques jusqu’à l’opérationnalisation dans un EIAH. Dans cette thèse, nous définissons un processus de conception et de médiatisation de situations d’apprentissage dans un contexte de Pédagogie par Projet Collectif (PPC). Ce processus est un processus d’ingénierie qui met l’enseignant au coeur du travail à toutes les étapes du cycle de vie. Il intègre la nécessaire compréhension partagée entre l’enseignant et l’expert de la plate-forme (ingénieur pédagogique) aussi bien lors du choix de plate-forme que de l’opérationnalisation du scénario PPC sur la plate-forme. Nous centrons notre processus autour de la notion de scénarios permettant de mettre en oeuvre des situations d’apprentissage dans un contexte de Pédagogie par Projet Collectif (PPC) et nous adoptons une démarche d’Ingénierie Dirigée par les modèles (IDM) autour de ces scénarios. Cette approche est proposée dans le but de favoriser la conciliation des deux points de vue : pédagogique et technique. Pour ce faire nous adoptons une approche d’expression centrée sur une méta-modélisation spécifiquement dédiée à la Pédagogie par Projet Collectif (PPC). Notre recherche en EIAH nous a permis de constater une insuffisance des langages de scénarisation pédagogique dans un contexte de Pédagogie par Projet Collectif (PPC). Ainsi définir un méta-modèle dédié à la Pédagogie par Projet Collectif (PPC) peut s’avérer plus pertinent pour l’enseignant qui évolue alors dans une culture pédagogique qui lui est propre. Il permet ainsi de pallier à l’inadéquation de la description inhérente à une approche généraliste. Nous proposons d’utiliser notre méta-modèle PPC pour aider l’enseignant concepteur à élaborer ses scénarios d’apprentissage. Dans la dernière phase nous choisissons la stratégie de la réutilisation de plates-formes existantes et déjà opérationnelles plutôt que celle du développement ex-nihilo d’une nouvelle plate-forme, fusse-t-elle à base de composants réutilisables. Cependant l’extrême complexité et diversité des technologies et compétences à maîtriser rendent difficile la réutilisation d’une plate-forme dans un contexte nouveau, notamment faute de capitalisation suffisante. Ces problèmes de réutilisation sont d’ailleurs une problématique centrale dans les activités du génie logiciel, mais ils pointent sans doute avec plus d’acuité dans le domaine nouveau et fondamentalement transdisciplinaire des EIAH. Pour cela, afin de maximiser la pertinence de l’opérationnalisation finale, nous proposons d’aborder le problème par une phase de choix de plates-formes à partir d’un modèle de fonctionnalités que nous avons défini et dédié à la PPC. Ce modèle de fonctionnalités agit alors comme un modèle qualité spécifiquement défini pour la PPC. L’enseignant concepteur est guidé pour choisir une plate-forme la mieux adaptée à ses besoins formulés à travers son scénario. Il peut être amené à choisir une plate-forme parmi plusieurs mises à sa disposition ou bien évaluer dans quelle mesure une certaine plate-forme est bien adaptée à son besoin (scénario). Ensuite nous proposons une démarche par transformation de modèles depuis le méta-modèle de la situation d’apprentissage de la PPC vers celui de la plate-forme cible qui a été sélectionnée. Cette dernière phase conclut notre démarche et permet de satisfaire notre hypothèse fondatrice de départ qu’une situation d’apprentissage de type PPC peut être médiatisée par transformation du scénario PPC en un scénario PPC opérationnalisable par la plate-forme cible suivant une approche de type MDA (Model Driven Architecture). Cette approche basée sur les modèles, met au centre la technique de transformation de modèles. Cette technique favorise la traçabilité entre les différents modèles produits à différents niveaux d’abstraction. Nous avons testé nos travaux sur la plate-forme Moodle, utilisée à l’IUT de Laval. Ce cas d’étude nous a amené de plus à développer un outil informatique à l’usage des enseignants-concepteurs destiné à faciliter la transformation d’un scénario PPC en scénario PPC opérationnalisable sur une plate-forme cible quelconque, Moodle dans notre cas.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (208 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 163-180

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009LEMA1003
  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009LEMA1003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.