La lutte contre la tuberculose en Haute-Normandie (1914-1939) : modèle sanitaire exemplaire ou vaste artifice médiatique ?

par Stéphane Henry

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de John Barzman.

Soutenue en 2009

à Le Havre .

  • Titre traduit

    ˜The œfight against tuberculosis in Haute-Normandie (1914-1939) : exemplary model of health or extensive media artifice ?


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La lutte contre la tuberculose entre 1914 et 1939 correspond au premier grand mouvement sanitaire d’envergure du XXe siècle en France. En effet, de multiples initiatives ont été entreprises par les acteurs en charge de cette lutte à différentes échelles (nationale, régionale, départementale, locale). Réseau complexe de pouvoirs et de contre-pouvoirs, cette thèse cherche à démonter la théorie d’une globalisation de la lutte contre la tuberculose à cette époque. Pour cela, nous avons privilégié une approche où se côtoient plusieurs visions (hommes politiques, corps médical, associations, malades). Ainsi, si nous analysons les politiques engagées au travers des concepts d’hygiénisme, de prévention, d’isolement ou de protection de l’enfance, nous nous penchons aussi sur le quotidien des malades et sur leur rapport à la maladie. À partir de l’exemple de la Seine-Inférieure et de l’Eure, nous avons cherché à comprendre et à analyser tous les rouages de cette lutte, les différents réseaux de pouvoir en jeu et ses résultats concrets sur l’aspect sanitaire des populations. En d’autres termes, a-t-elle été « un modèle sanitaire exemplaire » ou « un vaste artifice médiatique » ? Si, dans un premier temps, les politiques sanitaires et sociales ont semblé effectivement apporter une réponse concrète à l’endémie tuberculeuse, on a pu constaté, dans un second temps, que derrière les nouveaux dispositifs (dispensaire, sanatorium, pavillons d’isolement) et les discours empreints de compassion des médecins et des hommes politiques se cachait une autre réalité bien plus sombre. Le parcours initiatique du malade conduisait inexorablement à son rejet et la sauvegarde de l’espèce par l’enfant dérivait progressivement vers l’eugénisme.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1086 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 983-1034. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 195
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.