L'élaboration de l’identité nationale en Nouvelle-Zélande : la dualité Maori/Pakeha

par Corinne David

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Maryvonne Nedeljkovic.

Soutenue en 2009

à Le Havre .

  • Titre traduit

    ˜The œelaboration of New Zealand national identity : the Maori/Pakeha duality


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail de recherche porte sur la manière dont le discours politique a structuré l'identité nationale en Nouvelle-Zélande. Depuis la fondation de la colonie par traité en 1840 entre la Couronne britannique et les Maoris, le discours des élites au pouvoir a reflété la dualité constitutive de cette identité. Le Traité de Waitangi a en effet reconnu la présence et les droits du peuple autochtone maori et a cherché à jeter les bases d'une cohabitation harmonieuse entre Maoris et colons d'ascendance britannique (Pakehas). L'élément autochtone a donc été inclus dans l'identité nationale telle qu'elle a pu commencer à émerger vers la fin du XIXème siècle. Ce travail analyse les différentes politiques de gestion de la diversité menées par l'Etat, de « l'amalgamation » des premiers temps à l'assimilation, puis de l'intégration des années 1960 au biculturalisme des années 1980-2000. La question des « relations entre les races » est ainsi apparue comme un élément essentiel du discours identitaire et a été instrumentalisée par les gouvernements successifs afin de projeter une image flatteuse de la Nouvelle-Zélande. La politique de réconciliation initiée dans les années 1980 fit un retour nécessaire sur les abus de la colonisation et aboutit à une reformulation de l'identité nationale plus équilibrée entre Maoris et Pakehas descendants des colons. Le biculturalisme officiel est toutefois remis en cause depuis le début des années 2000 par un discours multiculturaliste fondé sur la diversité ethnoculturelle nouvelle de la nation amenée par l'ouverture du pays à l'immigration non-britannique depuis la fin des années 1980.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (IV-699 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 638-681

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 180 (1)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.