Chômage de la main-d'oeuvre qualifiée, difficultés d'insertion et déclassement des jeunes diplômés : le cas des pays de l'UEMOA

par Mouhamadoul Moustapha Counta

Thèse de doctorat en Sciences économiques générales

Sous la direction de Isabelle Lebon.

Soutenue en 2009

à Le Havre .


  • Résumé

    Dans les pays de l’UEMOA, l’insertion professionnelle est devenue un véritable cauchemar pour les jeunes diplômés. Malgré un niveau d’étude élevé, ces derniers peinent à trouver un emploi correct après leur formation. La demande de travail dans le secteur informel est croissante, mais ces emplois sont souvent mal payés et exposent les travailleurs à une précarité évidente. La plupart des jeunes diplômés évitent de chercher un emploi dans le secteur informel, c’est pourquoi leur niveau de chômage prend des proportions considérables. Certains jeunes qualifiés, dans des stratégies de survie et pour éviter le chaos social, prennent pourtant l’initiative d’un déclassement. Le marché du travail des pays de l’Union crée peu d’emplois pour la main-d’oeuvre qualifiée. Les investisseurs sont très septiques à l’idée de s’installer sur ces marchés, les pouvoirs publics n’ont pas non plus suffisamment de richesses pour impulser une dynamique de création d’emploi pour ces jeunes diplômés. Malgré la forte flexibilité du marché du travail, l’offre d’emploi est très restreinte, et les travailleurs sont davantage soumis à la précarité. Ces impasses ont amené les pouvoirs publics à laisser proliférer le secteur informel. Cependant, le développement de celui-ci peut engendrer, entres autres, un affaiblissement de la puissance publique, une absence de couverture sociale du travailleur, une exploitation des employés et des enfants au travail, une baisse de l’intérêt pour l’éducation, une hausse de l’économie illégale. . . Une législation favorable au secteur informel entraîne aussi le phénomène de déqualification. C’est pourquoi, contrairement à l’opinion de certains auteurs, nous suggérons qu’une telle politique doit être évitée. Les Etats de l’UEMOA doivent mobiliser leurs forces pour aider le secteur informel à s’insérer dans un cadre légal.

  • Titre traduit

    Unemployment of skilled labour, insertion difficulties and downgrading of new graduates : the case of UEMOA countries


  • Résumé

    In UEMOA’s countries, the professional insertion has been a real nightmare for new graduates. Despite high level studies, they have difficulties to find a correct job after their studies vocational training. The labour demand in the informal sector is increasing, but the jobs are less paid and put workers in big precariousness. Most of the new graduates do not look for a job in the informal sector, that’s why their level of unemployment is running high. Some young qualified graduates, for survival strategies and to avoid social chaos, often choose the less of social and professional position. UEMOA’s countries labour market doesn’t put on much employment for skilled people. The investors are sceptical about the ideas of making production in those markets; the public institutions don’t have enough resources to put on jobs for news graduates. Despite strong flexibility in labour market, the job demand is very limited, and workers have already been in precariousness. Those deadlocks are led authorities to let informal sector proliferate. However, the development of informal sector may lead to: weakening of public institutions, exploitation of workers and kids, missing of social covertures for workers, less interesting in education, growing of illegal economy… Legislations which advantaged the developing of informal sector can amplify the problem of deskilling. That’s why, unlike some author’s views, we suggest that those kinds of policies have to be avoided. The UEMOA’s states have to make efforts in order to help the informal sector to fit into the legal framework.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (226 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 220-226

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 176
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.