Les sociétés savantes de la Charente-inférieure au XIXe siècle : institutions culturelles, sociabilités scientifiques, idéologies et représentations du monde

par Jean-Bernard Vaultier

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Didier Poton de Xaintrailles.

Soutenue en 2009

à La Rochelle .


  • Résumé

    Le développement des sociétés savantes a été un mouvement culturel important dans la France du XIXe siècle. Cette thèse montre que les sociétés savantes ont été des lieux d'expérimentation et de diffusion dans le champ des sciences naturelles, des sciences humaines et des sciences appliquées. Les acteurs de cette activité scientifique dans les départements français sont des notables, savants ou érudits locaux. L'exemple du département de la Charente-Maritime offre une variété et un nombre de sociétés savantes permettant de couvrir les différents champs de la connaissance scientifique entre 1800 et 1914. En effet, une vingtaine de sociétés à caractère scientifique ou historique se fonde, dépérit, se développe ou disparaisse dans ce département, nommé à l'époque "Charente-Inférieure". Leurs activités sont nombreuses : publications, cours publics, conférences, excursions, concours, congrès et expositions. Leurs réalisations participent à l'institutionnalisation de la culture dans les villes provinciales : muséums, musées, bibliothèques, jardins botaniques, observatoires et laboratoires. Cependant les sociétés savantes répondent aussi aux demandes des gouvernements et sont les relais de politiques nationales. Ainsi les études de l'histoire et du patrimoine des régions renforcent les identités locales comme le patriotisme national. Les travaux de ces sociétés savantes sont les témoins des transformations des conceptions scientifiques de ce siècle. Les évolutions des sciences en province sont le résultat des paradigmes de cette époque et des facteurs idéologiques s'affrontant ou structurant la réflexion des savants nationaux et locaux durant ce grand XIXe siècle.

  • Titre traduit

    ˜The œlearned societies of the Charente-inférieure in the nineteenth century : cultural institutions, scientific sociability, ideologies and representations of the world


  • Résumé

    The development of the learned societies was a significant cultural movement in France during the XIXe century. This thesis shows that the learned societies were places of experimentation and diffusion in the field of the natural sciences, the social sciences and sciences applied. The actors of this scientific activity in the french departments are notables, erudite ones or local scholars. The example of the department of the Charente-Maritime offers a variety and a number of learned societies making it possible to cover the various fields of scientific knowledge between 1800 and 1914. Indeed, a score of learned societies in scientific or historical matter are based, develope or disappear in this department, named at the time "Charente-Inférieure". Their activities are numerous : public publications, courses, conferences, excursions, contest, congress and exposures. Their achievements take part in the institutionalization of the culture in the provincial cities : museums, librairies, botanical gardens, observatories and laboratories. However the learned societies also answer to the requests of the governments and are the relays of the national policies. Thus the studies of the history and the inheritance of the areas reinforce the local identities such as national patriotism. The scientific work of these learned societies is witness to the transformations of the scientific designs of this century. The evolution of the sciences in the provinces are the result of the paradigms of this time and the ideological factors clashing with or structuring the reflection of the national and local scientists throughout this vast XIXe century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (613 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 3-64 (vol. d'annexes). Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.