Un héritage ambigu : l'île de Mozambique, la construction du patrimoine et ses enjeux

par Séverine Cachat

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Bernard Champion.

Soutenue en 2009

à La Réunion .


  • Résumé

    L'île de Mozambique se situe dans l'océan Indien au carrefour d'influences diverses : continentale, arabo-swahili, indienne, portugaise. . . Capitale coloniale portugaise jusqu'en 1898, elle devient au début du XVIIIe siècle une plaque tournante du commerce des esclaves, notamment à destination des îles françaises de l'océan Indien. En 1991, elle est classée par l'Unesco au patrimoine culturel de l'Humanité. La patrimonialisation de l'île interroge cet héritage, colonial d'abord mais aussi " multiple ", fruit de cette mobilité indiaocéanique séculaire. Le patrimoine constitue l'instrument de construction privilégié des imaginaires, des mémoires et des identités. Or l'île de Mozambique, objet polysémique, est prise dans un réseau complexe de relations et de représentations. Oscillant entre les symboles extrêmes de l'aliénation coloniale et de la " mozambicanité " plurielle, l'île et son patrimoine mobilisent d'importants enjeux identitaires, politiques, sociologiques et mémoriels. Les interprétations multiples de l'île et de la notion de patrimoine, parmi les populations qui l'habitent et les institutions nationales ou internationales en charge de sa gestion, apportent un éclairage sur ces enjeux parfois conflictuels, et leur incidence sur le processus en cours de réhabilitation. Ce travail tente donc, à travers une démarche " généalogique ", de retracer les grandes étapes du processus de patrimonialisation, à la fois juridique, institutionnelle et symbolique, et de mettre en perspective les images et les usages multiples de l'île, notamment liés à la mémoire coloniale et au processus de construction nationale.

  • Titre traduit

    An ambiguous legacy: the Island of Mozambique, construction of a patrimony and its stakes


  • Résumé

    The Island of Mozambique is located in the Indian Ocean at the crossroads of diverse influences: continental, Arab-Swahili, Indian and Portuguese ones. . . Portuguese colonial capital until 1898, it became at the beginning of the Eighteenth Century a slave trade hub, notably with French islands in the Indian Ocean. In 1991, it is inscribed by the UNESCO on the World Heritage List. The patrimonialisation of the island questions this colonial but also "multiple" legacy which results from a secular Indian-Oceanic mobility. Patrimony is the favourite tool for the making of imaginaries, memories and identities. Yet, the Island of Mozambique, polysemous object, is mixed within a complex network of relations and representations. Oscillating between the extreme symbols of colonial alienation and those of the plural "mozambicanity", the Island and its patrimony raises important stakes, on both identity, political, sociological and memorial levels. The multiple interpretations of the Island and of the notion of patrimony, among the population who live there and the national and international institutions which administrate it, cast light on those -- at times conflictual -- stakes and their incidence on the current rehabilitation process. This work also aims at tracing, through a "genealogic" approach, the main stages of the patrimonialisation process, in its legal, institutional and symbolic aspects, and to put into perspective the multiple images and customs of the Island, notably linked to colonial memory and to the process of national construction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (398 p.-38 p. de pl.)
  • Annexes : Bibliographie f. 367-398. Filmographie f. 398

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.