Mise au point et développement d’un procédé d'aide à la déconstruction des ouvrages en béton armé

par Jérôme Auger

Thèse de doctorat en Génie civil

Sous la direction de Sylvie Lorente et de Marie-Pierre Yssorche-Cubaines.

Soutenue en 2009

à Toulouse, INSA .


  • Résumé

    L’objectif des travaux réalisés est de proposer une alternative aux méthodes de déconstruction traditionnelles des ouvrages massifs en béton armé. Le moyen envisagé est d’affecter les structures par deux pathologies connues du béton armé que sont l’attaque sulfatique et la corrosion par les chlorures. Les phénomènes de transport et de réaction sont accélérés par l’application d’un champ électrique externe. Tout d’abord, une étude bibliographique sur les deux espèces agressives nous a permis de développer des essais accélérés. L’approche comportementale des espèces ioniques durant la phase de migration a été réalisée par une modélisation. Un scénario a ensuite été envisagé à partir des résultats obtenus sur les différentes campagnes d’essais accélérés et testé sur des corps d’épreuve de dimensions variées

  • Titre traduit

    Process development for deconstruction of reinforced concrete structures


  • Résumé

    The objective of the work is to propose an alternative to the traditional techniques of deconstruction of massive structures made of reinforced concrete. The purpose is to attack the structures by two pathologies known to be extremely noxious to reinforced concrete: sulfate attack and chloride corrosion. Transport and reaction phenomena (with the cement matrix and the reinforcement bars) are accelerated by the application of an external electricla field. First a review of the literature on the agressive species (sulfate and chloride) allowed to develop accelerated tests. The transfer of ionic species during the phase of migration was studied by numerical modelling. A scenario of attack, tried on different body sizes, was then proposed from the results of different experimental campaigns on accelerated tests

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (271 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 249-260

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2009/1007/AUG
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.