Incidence du renforcement à l'aide de plaques en matériau composite sur le comportement différé du mortier

par Fouzia Khadraoui

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Lakhdar Taleb et de Mohamed Boutouil.

Le président du jury était Daniel Levacher.

Le jury était composé de Abdelaziz Hihi.

Les rapporteurs étaient Yves Delmas, Moussa Karama.


  • Résumé

    Les ouvrages du génie civil ont une durée de vie limitée, et plusieurs d’entre eux nécessitent aujourd’hui une réparation, voire une reconstruction partielle. Ainsi le domaine des réparations et des renforcements en béton connaît depuis une dizaine d’années, une croissance importante dans le secteur du bâtiment et des travaux publics. Plusieurs études ont montré que le retrait et le fluage peuvent mener à de sévères problèmes liés à la durabilité. En effet, ces phénomènes peuvent être à l’origine de la fissuration, et même plus rarement de la ruine de l’ouvrage. Cette thèse a pour objectif d’étudier le comportement au retrait et au fluage d’éléments renforcés. Ce travail est divisé en deux parties principales. Dans la première partie, nous effectuons une étude expérimentale sur des éléments renforcés. Nous nous intéressons, dans la deuxième partie,à la modélisation du séchage afin de prévoir les transferts hydriques au sein du matériau, et le retrait de celui-ci. L’étude expérimentale vise à étudier l’effet du renforcement sur le comportement différé d’éprouvettes en mortier normalisé. L’approche théorique et numérique permet d’analyser les transferts hydriques et la diffusion de l’humidité au sein du matériau, et de calculer ainsi les déformations différées. Les essais expérimentaux montrent que le renforcement avec des matériaux composites réduit considérablement la déformation au fluage, mais n’apporte pas d’amélioration quant au retrait de séchage.

  • Titre traduit

    Incidence of the reinforcement using composite material plates on the mortar creep and shrinkage mortar behaviour


  • Résumé

    The works of civil engineering have one limited life span, and several of them require a repair today, even a partial rebuilding. Thus the field of the concrete repairs and strengthening knowssince ten years, a considerable growth in the sector of the building and public works. Several studies showed that the shrinkage and creep can lead to severe problems involved indurability. Indeed, these phenomena can be at the origin of cracking, and even more rarely of the ruin of the work. This thesis aims to study the shrinkage and creep behaviour of strengthened elements. This work is divided into two principal parts. In the first part, we carry out an experimental study on strengthened elements. We are interested, in the second part, to the modelling of drying in orderto envisage the hydrous transfers within material, and the shrinkage of this one. In the experimental study, we are interested to the strengthening effect on the differed behaviour of mortar specimens. The theoretical and numerical approach allows to analyze the hydrous transfers and the diffusion of humidity within material, and thus to calculate the differed deformations. The experimental tests show that the strengthening with composite materials reduced considerably the creep strain, but does not make improvement as for the shrinkage ofdrying.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Rouen Normandie).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.