C-business et urbanisation d'entreprise

par layth Sliman

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Frédérique Biennier.

Soutenue en 2009

à Villeurbanne, INSA .


  • Résumé

    Market evolution has lead most of the enterprise to focus on their core business while setting outsourcing and collaborative strategies to be able to propose the best product-service offers. This Collaborative Business environment challenges Information System (IS) re-organisation to set agile, reactive and interoperable IT supports. To fulfil these requirements, one can reorganise the information system according to the urbanisation paradigm. Coupled to Service Oriented Architecture, this approach provides interoperable information systems. Nevertheless, traditional urbanization strategies lead to a partitioned and rather rigid IS organization aligned on the company’s functional structure, which hinders initiating collaborative production processes, since production process is transversal and bypasses all enterprise business areas. To overcome these limits, we propose to adopt a new urbanization strategy that combines the transversal production logic with a service orientation to allow incremental production process building, based on goals to be reached. Despite of the advantages of the collaboration, in the dynamic collaboration scenarios, lack of trust can be a braking force while developing collaborative strategies. To this end, we proposed to integrate security needs and constraints into the definitions of business processes, organizational structure and technical components. Hence, the architecture we propose to implement our enterprise urbanization approach is based on a service-oriented model. We extend the traditional IT service to capture semantics associated to the industrial activity so that an industrial service model is proposed. Then security requirements are added in this model to govern access to different interfaces in a composite service. The implementation of this architecture is achieved using an industrial service bus by adding a security module extended with semantic layer on the top of “PEtALS”, an open source ESB


  • Résumé

    Les évolutions permanentes du marché ont forcé la plupart des entreprises à se focaliser sur les processus liés à leur coeur de métier. Ce recentrage les conduit alors soit à externaliser certaines parties de leurs processus, soit former temporairement une association avec d’autres partenaires. Ces scénarios de collaboration imposent plusieurs contraintes sur la conception et l’organisation du système d’information à fin de le rendre facilement adaptable pour suivre les changements au niveau d’organisation. Pour que le système d’information soit facilement adaptable il est possible de restructurer le système d’information en respectant les principes de l’urbanisation du système d’information couplé par une architecture orienté service, toute fois, cette organisation conduit à des systèmes assez rigides ne donnant pas réellement les capacités d’initier des processus collaboratifs. Or, la collaboration impose de prendre en compte les contraintes de sécurité car l’approche traditionnelle d’urbanisation ne prend pas en considération la possibilité de collaboration et forme des «îlots de sécurité » ce qui s’oppose à la nature transversale de la sécurité. En plus,dans un modèle orienté services, les applications distribuées sur plusieurs site ont peu ou pas de visibilité en matière de l’information nécessaires pour assurer la sécurité au nouveau globale. C’est dans ce contexte que nous avons proposé d’adopter une démarche d’urbanisation d’entreprise qui promeut une organisation transversale du système de production de l’entreprise qui permet une construction incrémentale des processus collaboratifs. Nous sommes parvenus à spécifier un modèle de service industriel construit par regroupement de toutes les fonctions nécessaires autour de la fabrication du produit. Ensuite, nous nous somme proposé de construire un middleware supportant ces services industriels. Cela induit d’ajouter un niveau sémantique capable de gérer les propriétés fonctionnelles et non fonctionnelles (qualité de service et sécurité) aux bus de services traditionnels (ESB). Dans le cadre du projet ANR SEMEUSE visant à doter un ESB Open source (PETALS) d’un niveau sémantique, notre contribution a plus particulièrement portée sur la spécification et la mise en oeuvre des composants permettant d’intégrer de manière contextuelle les politiques de sécurité

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (228-III-60 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 178-187

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(3568)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.