Le Document numérique : la complexité des formes et les formes de la complexité

par Joël Gardes

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Hubert Emptoz.

Soutenue en 2009

à Lyon, INSA .


  • Résumé

    Les réseaux de télécommunication actuels offrent une interconnexion généralisée de terminaux dont les capacités de calculs et de mémoire évoluent sans cesse. De nouveaux comportements émergent face à une information devenue pervasive. L'utilisateur n'est plus passif, ni unique, c'est un acteur local du traitement de l'information. Une interface doit prendre en considération la variété des modes d'accès et d'usages qui conditionnent la présentation de tout contenu. La présentation de l'information se situe au carrefour de trois grands domaines indissociables : l'acquisition et le traitement du signal, l'ingénierie des données et des connaissances, l'interaction homme machine. Ce thème pluridisciplinaire, très proche du document numérique nous permet de comprendre et prévoir nos manières d'appréhender l'information numérique. Nous y retrouvons des sujets tels que la qualité de la numérisation et son évaluation. Cette thèse présente un socle théorique identifiant les problèmes posés par la communication numérique dans le contexte évoqué. Les éléments de solutions sont présentés par des réalisations techniques innovantes sur la reconnaissance de mots et la distance entre informations. Ces applications, issues des théories de la complexité et de la cybernétique, ont pour caractéristiques remarquables leur simplicité algorithmique face à la complexité des problèmes traités, et leur facilité d'appropriation par un utilisateur totalement inclus dans la boucle de traitement.

  • Titre traduit

    = Digital document : complexity of patterns of complexity


  • Résumé

    Telecommunication network allow wider and wider range of interconnection of high capacities in computing, memory and bandwidth of terminals. New behaviour are emerging regarding becoming pervasive information. User is no more passive or singular, but a local actor in information processing. New accessibility modes and new use cases are fundamental trends in man machine interface studies. Information presentation is a kind of crossroad between three classical domains : signal acquisition and processing, data and knowledge engineering, man machine interaction. That means that the information presentation is a pluridisciplinar theme, very close from digital document with near subjects. This thesis presents a theorical base with the aim to identify problems of digital communication in the context of pervasive information. Results are presented through proof of concepts prototypes in character and word recognition, and information distance computing. These software are issued from complexity theory and cybernetic. Their main characteristics are represented by a very simple algorithmic solution, regarding complexity to process. An other interesting characteristics is a very handing by user totally included in process loop.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (211 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 185-187

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(3537)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.