Modélisation et développement d'applications avec comportement adaptable

par Mohamad-Firas Alhalabi

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Louis Sourrouille.

Soutenue en 2009

à Villeurbanne, INSA .


  • Résumé

    Dans le domaine du génie logiciel, les systèmes autonomes sont des systèmes capables de modifier leur comportement et d’évoluer pour s’adapter à leur environnement d’exécution. Ces systèmes ont pour objectif de fonctionner, du moins partiellement ou de façon dégradée, dans des conditions qui n’ont pas été définies a priori. Le domaine d’application qui nous intéresse pour ces systèmes autonomes est la gestion de la qualité de service (Quality of Service, QoS). Le développement d’un système autonome pour gérer la QoS et qui répond à tous les besoins est une tâche difficile. Afin de faciliter cette tâche et d’aider les développeurs, nous proposons un cadre générique pour décrire une famille de systèmes de gestion de la QoS. Nous proposons également, sous forme de graphe, un modèle générique pour la conception des applications. Ce modèle permet d’utiliser un protocole commun pour la communication entre les applications et le système de gestion de QoS. Nous définissons différentes politiques de gestion de la QoS centralisée et décentralisée, puis nous les comparons en fonction du nombre de messages échangés entre l’application et le système de gestion. Dans le but de généraliser notre solution, nous proposons tout d’abord une méthodologie de développement à base de composants et de profils UML. Cette méthodologie permet de développer un cadre générique pour une famille de systèmes voisins dans un domaine quelconque. Ensuite, nous détaillons l’exploitation de cette méthodologie pour le domaine de la gestion de la QoS. En se basant sur cette méthodologie, nous allons nous concentrer sur la description des composants génériques nécessaires pour construire un middleware de gestion de la QoS par adaptation de comportement. Nous développons un cadre générique qui regroupe ces composants, leurs connexions ainsi que des contraintes. Ce cadre représente aussi bien les aspects fonctionnels et structurels que les aspects comportementaux. À partir de ce modèle de base (framework), un utilisateur pourra dériver des systèmes de gestion de la QoS spécifiques. Nous présentons un exemple de système spécifique, appelé PMQDA (Plan-based Middleware for QoS management of Distributed Applications), pour la gestion de la QoS d’applications distribuées.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (137 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 126-134

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(3523)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.