Analyses des scènes dynamiques: Application à l´assistance à la conduite.

par Meng Keat Tay

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Christian Laugier.

Soutenue en 2009

à Grenoble, INPG .


  • Résumé

    The development of autonomous vehicles garnered an increasing amount of attention in recent years. The interest for automotive industries is to produce safer and more user friendly cars. A common reason behind most traffic accidents is the failure on the part of the driver to adequately monitor the vehicle's surroundings. In this thesis we address the problem of estimating the collision risk for a vehicle for the next few seconds in urban traffic conditions. Current commercially available crash warning systems are usually equipped with radar based sensors on the front, rear or sides to measure the velocity and distance to obstacles. The algorithms for determining the risk of collision are based on variants of time-to-collision (TTC). However, it might be misleading in situations where the roads are curved and the assumption that motion is linear does not hold. In these situations, the risk tends to be underestimated. Furthermore, instances of roads which are not straight can be commonly found in urban environments, like the roundabout or cross junctions. An argument of this thesis is that simply knowing that there is an object at a certain location at a specific instance in time does not provide sufficient information to asses its safety. A framework for understanding behaviours of vehicle motion is indispensable. In addition, environmental constraints should be taken into account especially for urban traffic environments. A bottom up approach towards the final goal of constructing a model to estimate the risk of collision for a vehicle is presented. The simpler case of “free” motion is first presented. The thesis then proposes to take collision risk estimation further by being more “environmentally aware” where environmental structures and constraints are explicitly taken into account for urban traffic scenarios. This thesis proposes a complete probabilistic model motion at the trajectory level based the Gaussian Process (GP). Its advantage over current methods is that it is able to express future motion independently of state space discretization. Driving behaviours are modelled with a variant of the Hidden Markov Model. The combination of these two models provides a complete probabilistic model for vehicle evolution in time. Additionally a general method of probabilistically evaluating collision risk is presented, where different forms of risk values with different semantics can be obtained, depending on its applications.


  • Résumé

    Le développement des véhicules autonomes a reçu une attention croissant ces dernières années, notamment les secteurs de la défense et de l'industrie automobile. L'intérêt pour l'industrie automobile est motivé par la conception de véhicules sûrs et confortables. Une raison commune derrière la plupart des accidents de la circulation est due au manque de vigilance du conducteur sur la route. Cette thèse se trouve dans le problématique de l'estimation des risques de collision pour un véhicule dans les secondes qui suivent en condition de circulation urbaines. Les systèmes actuellement disponibles dans le commerce sont pour la plupart conçus pour prévenir les collisions avant, arrières, ou latérales. Ces systèmes sont généralement équipés d'un capteur de type radar, à l'arrière, à l'avant ou sur les côtés pour mesurer la vitesse et la distance aux obstacles. Les algorithmes pour déterminer le risque de collision sont fondés sur des variantes du TTC (time-to-collision en anglais). Cependant, un véhicule peut se trouver dans des situations où les routes ne sont pas droites et l'hypothèse que le mouvement est linéaire ne tient pas pour le calcul du TTC. Dans ces situations, le risque est souvent sous-estimé. De plus, les instances où les routes ne sont pas tout droit se trouve assez souvent dans les environnement urbain ; par exemple, les rond point ou les intersections. Un argument de cette thèse est que, savoir simplement qu'il y ait un objet à une certaine position et à une instance spécifique dans le temps ne suffit pas à évaluer sa sécurité dans le futur. Un système capable de comprendre les comportements de déplacement du véhicule est indispensable. En plus, les contraintes environnementales doivent être prises en considération. Le cas le plus simple du mouvement « libre » est d'abord traité. Dans cette situation il n'ya pas de contraintes environnementales ou de comportement explicite. Ensuite, les contraintes environnementales des routes sur trafic urbain et le comportement des conducteurs des véhicules sont introduits et pris en compte explicitement. Cette thèse propose un modèle probabiliste pour les trajectoires des véhicules fondé sur le processus gaussien (GP). Son avantage est le pouvoir d'exprimer le mouvement dans le futur indépendamment de la discrétisation d'espace et d'état. Les comportements des conducteurs sont modélisés avec une variante du modèle de Markov caché. La combinaison de ces deux modèles donne un modèle probabiliste de l'évolution complète du véhicule dans le temps. En plus, une méthode générale pour l'évaluation probabiliste des risques de collision est présentée, où différentes valeurs de risque, chacun avec sa propre sémantique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (182 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 107 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS09/INPG/0168/D
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : TS09/INPG/0168
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.