Conception et usage des composants métier processus pour les systèmes d'information

par Rajaa Saidi

Thèse de doctorat en Informatique

Soutenue en 2009

à Grenoble, INPG en cotutelle avec l'Université Mohammed V-Agdal Rabat (Maroc) .


  • Résumé

    Les Systèmes d'Information (SI) de même domaine d'activité gèrent de nombreux concepts similaires. Ces concepts peuvent être analysés et généralisés dans des abstractions informatiques qui seront réutilisées lors de nouveaux développements. De telles abstractions sont appelées Composants Métier (CM). Cependant, il est souvent difficile d'expliciter des critères clairs de réutilisation, en particulier la manière dont on peut identifier, spécifier, organiser et en grande partie automatiser la réutilisation de ces CM. Les contributions de cette thèse adressent cette problématique et s'articulent autour de trois principaux résultats. La première contribution concerne un modèle de CM de nature processus appelé « CMP ». Ce modèle est centré sur les propriétés fonctionnelles des composants. L'accent est mis sur la complétude et la variabilité de la solution exprimée sous la forme de quatre vues complémentaires intégrant des points de variation. Le travail réalisé sur les mécanismes de spécification de la variabilité a abouti à un profil UML pouvant être utilisé pour modéliser non seulement des processus réutilisables mais aussi des processus flexibles. Une deuxième contribution s'inscrit dans le cadre de la proposition d'un processus permettant la spécification d'un CMP selon le modèle proposé. Dans ce processus, nous définissons un ensemble de règles de construction, de traduction et de cohérence qui assurent la traçabilité des artefacts produits tout au long du cycle de développement. Une troisième contribution concerne la proposition de directives qui assistent l'ingénieur de SI lors de la réutilisation de CMP. L'accent est particulièrement mis sur la proposition d'un formalisme de documentation et de classification de CMP validé dans le cadre d'un environnement de stockage de composants. Nous proposons également un processus d'imitation intégré à la méthode de développement Symphony et permettant de tirer partie de la spécification d'un CMP lors de la conception d'un SI. L'ensemble des propositions est accompagné d'outils et d'expérimentations utilisateurs servant de supports de validation et de mise en œuvre des travaux réalisés.


  • Résumé

    Information Systems (IS) with the same business domain manage similar concepts. These concepts can be analyzed and generalized in abstractions reused in new developments. Such abstractions are called Business Components (BC). However, it is often difficult to express criteria of reuse, particularly how to identify, specify, organize and largely automate the reuse of the BC. The contributions of this thesis address this issue and focus on three main results. The first contribution concerns a process BC model called “PBC”. This model focuses on the functional properties of components. Emphasis is placed on the completeness and the variability of the solution expressed in the form of four complementary views incorporating variation points. Variability integration has led to an UML profile that can be used to model reusable and flexible processes. The second contribution proposes a specification process of a PBC according to the proposed model. In this process, we propose a set of rules for construction, translation and consistency to ensure the traceability of artifacts produced throughout the cycle of development. The third contribution is related to a set of guidelines to assist the IS engineer at the PBC reuse. Emphasis is placed on the proposal of the documentation and the classification of PBC validated in a component storage environment. We also propose an imitation process incorporated into the Symphony method to take advantage of the specification of a PBC in the design of an IS. All proposals are accompanied by tools and experiments used as supports of validation and implementation of the achieved works.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (243 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 105 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS09/INPG/0093/D
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : TS09/INPG/0093
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.