Pesmi štirih (Chants des quatre). Analyse, traduction et recherche d'une définition du recueil de poésie slovène

par Pauline Fournier

Thèse de doctorat en langue et littérature slovène

Sous la direction de Antonia Bernard.

Soutenue en 2009

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    L'étude menée dans cette thèse a pour objectif d'essayer de résoudre le paradoxe que renferme le recueil de poésie slovène intitulé Pesmi štirih (Chants des quatre). Cette oeuvre publiée en 1953 par quatre poètes : Kajetan Kovič, Ciril Zlobec, Janez Menar et Tone Pavček, qui occupe une place importante dans la littérature et la culture slovène n'a encore jamais fait l'objet de recherches scientifiques avancées. Il existe cependant une multitude de définitions sur cette oeuvres. Classée en général comme un jalon qui permettrait de dater avec précision le début de la littérature slovène contemporaine, elle est également considérée comme une oeuvre-manifeste, une oeuvre en révolte contre la politique communiste de l'époque yougoslave, une oeuvre de l'intimisme, catégorie littéraire qui lui est spécialement dédiée. Pourtant, tous les spécialistes ne sont pas d'accord et certains remettent en question la modernité de ce recueil. Partant du postulat que cette oeuvre recouvre un mystère, trois approches guident l'analyse pour permettre de définir cet "objet littéraire non identifié". Une analyse littéraire révèle la valeur des textes sur le plan de la poésie (partie 1), une analyse anthropologie met en lumière la naissance d'un mythe à travers l'étude de la réception de l'oeuvre dans la société slovène depuis cinquante ans (partie 2), et enfin la traduction du receuil en français se veut une mise à l'épreuve du texte et la destruction d'une icône (partie 3).

  • Titre traduit

    Pesmi štirih (The Poems of the Four). Analysis, translation and research of a definition of the Slovenian poetry collection


  • Résumé

    The subject of this thesis is the paradoxes which envelope a collection of Slovenian poetry called The Poems of the Four. The collection was published in 1953 by four poets who feature prominently in Slovenian literature and culture - Kajetan Kovič, Ciril Zlobec, Janez Menar and Tone Pavček. While the work has not formed the sudject of any rigorous academic research, numerous attempts to categorise The Poems of the Four have nonetheless been made. Generally, it has been regarded as a milestone marking the emergence of modern Slovenian literature. However, it can equally be interpreted as either a political manifesto, or a critique of communist policies in the dedicated to this work. Academics continue to disagree on this issue, with some even challenging the modernity to the collection. In light to these unanswered questions, this analyse will adopt three approaches in a bid to define this "undefined literary object". In part I, the poetry of these texts will be subjected to literary analysis and its merits assessed. In part II, an anthropological investigation into the reception of these works by Slovenian society will reveal the development of a myth surrounding the work. In part III, the text will be translated into French in order to re-evaluate the text and attempt to puts the text to the test and leads to the destruction of the current iconic version.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : vol. (395 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 171-190. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.740
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.