The discipline of historians : a comparative study of historians' constructions of the discipline of history in English, French and Norwegian universities

par Marte Mangset

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Christine Musselin et de Olav Korsnes.

Soutenue en 2009

à Paris, Institut d'études politiques en cotutelle avec l'Universitetet i Bergen .

  • Titre traduit

    La discipline des historiens : une étude comparée : France, Norvège et Angleterre


  • Résumé

    L’enseignement supérieur en France et en Norvège a été profondément marqué par des réformes liées au Processus de Bologne. La réorganisation des programmes d’études constitue une partie centrale de ces réformes. En Angleterre, c’est plutôt des réformes nationales qui ont changé l’organisation des cursus dans la discipline de l’histoire. Avec cette thèse, j’ai cherché à étudier les rapports, s’il y en a, entre l’organisation des programmes d’études et les conceptions disciplinaires dans une discipline donnée, celle de l’histoire. A partir d’entretiens semi-directifs avec des historiens qui enseignent en master dans deux universités de chacun des trois pays, j’ai étudié les façons de concevoir la discipline de l’histoire en relation avec les pratiques d’enseignement et les structures dans lesquelles ont lieu ces pratiques d’enseignement. Plutôt que de prendre les réformes en tant qu’objet d’étude, j’ai choisi de les utiliser comme un outil méthodologique afin d’étudier les conceptions disciplinaires. Les réformes des cursus ont créé des controverses dans les six départements d’histoire étudiés. Les argumentations développées par les historiens dans ces controverses dévoilent des conceptions disciplinaires autrement plus tacites. Les divergences entre différentes conceptions de l’histoire ainsi exposées posent la question de l’universalité et de l’essentialisme des disciplines affirmés dans une grande partie de la recherche. L’analyse des conceptions disciplinaires à travers les pratiques d’enseignement, les programmes d’études et les réformes de ces programmes reformule la question des liens entre la discipline et son environnement.


  • Résumé

    Reforms related to the Bologna process have profoundly influenced on French and Norwegian higher education. The reorganisation of study programmes is a key feature of these reforms. In England, it is rather national reforms that have changed the degree structure in the discipline of history. With this thesis I have sought to study the relationships between the structure of study programmes and conceptions of a discipline in a given discipline, that of history. Based on interviews with historians teaching at master level in two universities in each of the three countries, I have studied ways to understand and define the discipline related to teaching practices and the structures within which these practices take place. Rather than taking the reforms as object of study, I have chosen to use them as a methodological means in order to study disciplinary conceptions. The degree structure reforms have created controversies in the six history departments under study. The argumentations developed by the historians in these debates unveil tacit disciplinary conceptions. The variations between different conceptions of history hereby exposed pose the question of the disciplines’ universality and essentialism claimed by many. The analysis of disciplinary conceptions conducted through the analysis of study programmes and the reforms of these study programmes reformulate the question of the relationship between a discipline and its context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 tomes en 1 vol. (552 p.-80f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 534-547, f.78-80

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.