Stratification sociale et générations en Europe centrale postcommuniste

par Marie Plessz

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Alain Chenu.

Soutenue en 2009

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    La thèse est une étude des inégalités entre cohorte de naissance suite à la sortie du communisme en Pologne, Hongrie et République tchèque. La thèse s'appuie sur des données statistiques variées couvrant les trois pays sur plus de vingt ans. Nous posons un cadre d'analyse des dynamiques générationnelles, de la stratification sociale et du changement social adapté au contexte de la transformation postcommuniste. Puis nous replaçons la transformation dans le temps long des évolutions économiques sociales et démographiques. Ensuite nous montrons comment le marche du travail et la stratification sociale ont été bouleversés par la transformation. La chute du nombre d'emplois, en particulier dans l'industrie et la déstandardisation de la relation d'emploi sont les phénomènes les plus marquants. Nous montrons que la montée des inégalités de rémunération va de pair avec la modification des déterminants de l’accès à l’emploi et des salaires. L’âge compte de moins en moins, l’éducation de plus en plus. Enfin nous décrivons et analysons les inégalités entre cohortes dans l’accès aux professions les plus qualifiées. Les inégalités diffèrent d’un pays à l’autre. Pour les expliquer nous mobilisons l’accès à l’éducation supérieure sous le communisme, la recomposition du cycle de vie après 1989, et l’évolution de la structure des emplois avant et après 1989. Enfin l’accès croissant des femmes à l’éducation et à l’emploi dans les secteurs des services affecte aussi les chances de réussites des cohortes masculines. Au final nous soulignons l’intérêt d’analyser ensemble les questions d’âge et de genre sur le marché du travail pour mieux comprendre les processus de stratification sociale.

  • Titre traduit

    Social stratification and cohorts in postcommunist Central-Eastern Europe


  • Résumé

    This dissertation studies intercohort inequalities after the end of the communist regimes in Poland, Hungary and the Czech Republic. It relies on a wide range of statistical data covering the three countries over more then 20 years. First we suggest a theoretical framework in order to understand cohort dynamics, social stratification and social change in the specific context of the postcommunist transformation. Then we replace the transition in the long run with respect to social, economic and demographic changes. We show how the drop in employment and especially in manufacturing have deeply transformed the stratification process, along with the de-standardisation of the employment relationship. We show that the rising earnings inequalities come along with new pay determinants. The chances to get a job are also different. Age is less relevant while education becomes prominent. Finally we deal with cohort inequality in access to the most qualified occupations. They vary from country to country so they cannot be explained by the sole transformation. We show how access to higher education under communist rule, and the life cycle changes after 1989 as well as the changing employment structure during the last 60 years are the key to comprehend cohort dynamics in Central-Eastern Europe. The increasing female education and activity also affects males’ ability to succeed, especially since women are more employed in service activities. In the end, the interplay between age and sex on the labor market is underlined as especially relevant for the understanding of social stratification processes.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Pétra à Paris

Le prix du marché : les générations et l'emploi en Europe centrale postcommuniste


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (472 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 457-472

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Pétra à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le prix du marché : les générations et l'emploi en Europe centrale postcommuniste
  • Dans la collection : Europes, terrains et sociétés
  • Détails : 1 vol. (255 p.)
  • ISBN : 978-2-84743-053-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [221]-240. Annexes
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.