Le Conducător, le Parti et le peuple : le discours nationaliste comme discours de légitimation dans la Roumanie de Ceau̧sescu (1965-1989)

par Alina Tudor Pavelescu

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Dinu C. Giurescu et de Dominique Colas.

Soutenue en 2009

à Paris, Institut d'études politiques en cotutelle avec l'Universitatea Bucuresti .


  • Résumé

    L’objet principal de la thèse est celui de décrire les structures institutionnelles de production du discours nationaliste à l’intérieur du régime Ceausescu, d’établir le profil social des acteurs impliqués dans l’élaboration de ce discours et d’analyser ses messages, dans le but de comprendre les effets sociaux, politiques et culturels du communisme nationaliste sur la société roumaine. La première partie de la thèse analyse les origines et l’évolution du Parti Communiste Roumain. On décrit le rapport du Parti à l’Etat national roumain, partagé entre sa quête d’un équilibre entre les desiderata internationalistes liés à sa subordination à Moscou et le besoin de se trouver une identité roumaine. La deuxième partie est dédiée à l’analyse du discours communiste sur la nation, l’histoire nationale et l’identité nationale. On s’occupe de la typologie des acteurs qui participent à la construction du discours nationaliste du régime Ceauşescu et des mécanismes d’articulation de ce discours. La troisième partie analyse le rapport à la nation, les manipulations symboliques de l’identité nationale et du sentiment national par le discours anticommunistes roumains. Dans cette partie, on essaie particulièrement de comprendre les racines culturelles communes que le discours anticommuniste roumain partage avec le communisme nationaliste du régime Ceauşescu ainsi que les effets de ce rapport à un référentiel nationaliste unique sur la culture politique de la société roumaine dans son ensemble. Les conclusions de la thèse portent sur les effets de cet emploi d’un référentiel national commun aux communistes et aux anticommunistes, sur sur la culture politique roumaine.

  • Titre traduit

    ˜The œLeader, the Party and the people : nationalistic theme as legitimating discourse in Ceausescu's Romania (1965-1989)


  • Résumé

    The main purpose of the thesis is to describe the institutional structures of the making of the nationalist discourse during the Ceauşescu regime, to establish the social profile of the characters involved in the setting up of this discourse and to analyse its messages, in the goal to understand the social, politic, and cultural results of the nationalist communism on the Romanian society. The first section of the thesis analyses the origins and evolution of the Romanian Communist Party. It describes the relationship between the Party and the Romanian national State, divided between its search to a balance among the internationalist desiderata connected to its subordination to Moscow and the necessity to detect a Romanian identity. The second section deals with an analysis of the communist discourse about the nation, the national history and identity. It takes into consideration the typology of the actors that participated to the setting up of the nationalist discourse of Ceauşescu regime and also the mechanisms that articulated this discourse. The third section analyses the relationship with the nation, the symbolic manipulations of the national identity and feeling by the discourse of the Romanian anti-communists. In this section, it makes an attempt especially to understand the common cultural roots that the Romanian anti-communist discourse share with the nationalist communism of Ceauşescu regime and also its effects on the political culture of the Romanian society as a whole. The conclusions of the thesis come to the effects of this utilisation of a common national referential both for the communists and anti-communists over the Romanian political culture.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(532 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 369-424

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.