L'âne dans le Proch-Orient antique : l'asinité sémitique et biblique

par Bertrand Châtelain

Thèse de doctorat en Recherches sur l'imaginaire

Sous la direction de Philippe Walter.

Soutenue en 2009

à Grenoble 3 .


  • Résumé

    C'est avec des disciplines comme l'anthropologie, la linguistique, l'ethnozoologie, l'histoire et l'archéozoologie que le concept d'asinité dans la sphère culturelle sémitique du Proche Orient antique est analysé ici. La première partie porte sur les aspects physiologiques et signifiants de l’âne et donne un éclaircissement linguistique et zootechnique sur les équidés en présence à cette haute époque. A l'aide des outils heuristiques de l'anthropologie structurale définie par Claude Lévi-Strauss, la seconde partie aborde les aspects philologiques et mythologiques permettant de redéfinir la place centrale de l'âne dans le texte biblique à partir des cultures sumérienne, égyptienne et amorrite. Le potentiel signifiant des langues sémitiques autorise une relecture des textes bibliques à la lumière du concept d'asinité : âne sauvage et homme sauvage, domestication, retrempage et hybridation, aspects calendaires, anthropomorphisme, anthropogonie, rite d'initiation, sacrifice, nature du sang et de l’âme, hiérogamie, parenté et système d'alliance. Les bases conceptuelles permettant de comprendre les dichotomies âne/cheval et Sémite/Indo-européen parcourent tout ce travail, prélude à une véritable étude ethnologique et folklorique sur les représentations de cet équidé dans l’Europe médiévale

  • Titre traduit

    The donkey in the antique Middle East : the Semitic and biblical asinity


  • Résumé

    It is with disciplines such as anthropology, linguistics, ethnozoology, history and archeozoology that the concept of asinity in the Semitic cultural sphere of the antique Middle East is analyzed here. The first part concerns the physiological and significant aspects of the donkey and gives a linguistic and zootechnic clarification of Equidae that were present in this high period. Using heuristics tools of structural anthropology defined by Claude Lévi-Strauss, the second part approaches the philological and mythological aspects allowing to redefine the central place of the donkey in the biblical text from the Sumerian, Egyptian and Amorite cultures. The meaning potential of the Semitic languages authorizes a second reading of the biblical texts in the light of the concept of asinity : wild donkey and wild man, taming, domestic savage interspecific mating and hybridisation, calendar aspects, anthropomorphism, anthropogony, initiation rite, sacrifice, nature of the blood and the soul, hierogamy, kinship and system of alliance. The conceptual basis allowing to understand the dichotomies donkey/horse and Semite/Indo -European go through all this work, prelude to a real ethnological and folk study of the representations of this Equidae in medieval Europe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (705 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 690-705. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 205143/2009/39
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.