Polarisation spatio-économique et ressources naturelles : réconcilier la géographie économique et le développement durable

par Mohamed Hédi Tarchouni

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Frédéric Carlier.

Soutenue en 2009

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    La mise en route de la mondialisation et l'apparition des interdépendances économiques, financières et politiques entre les différentes régions du monde laisse à penser que l'époque des besoins en ressources naturelles est révolue. On assiste, en effet, à l'accroissement des échanges portant sur les services et les ressources technologiques et intellectuelles. Empiriquement, une nouvelle carte du monde se dessine où les centres de l'économie mondiale concentrent les activités, les populations et les échanges réciproques et où les flux de la mondialisation traversent les océans sans aucune restriction. Les principes du développement durable sont loin d'être applicables dans un monde où règne l'individualisme économique poussé à son paroxysme. Réconcilier la nouvelle géographie économique aux exigences du développement durable est l'objet de cette recherche, surtout que le changement climatique semble inévitable. Toutefois l'objectif de cette recherche est de montrer que la consommation des ressources naturelles, dans des conditions durables, est un facteur de croissance économique, voire de développement sur longue période. Il est important donc de préserver les réserves de ressources non renouvelables et en même temps de multiplier les efforts de recherche technologique. Enfin, pour démontrer l'importance relative des ressources naturelles, plusieurs méthodes sont utilisées (régression, réduction des variables, indicateurs de polarisation des ressources, analyse de correspondance) pour valider une relation entre un échantillon représentatif de ressources-clés et plusieurs variables dépendantes reflétant le bien-être.


  • Résumé

    The started of the globalization and the appearance of the economic, financial and political interdependences between the various regions of the world lets think that needs in natural resources is past. We attend, indeed, the increase of the exchanges concerning the services and the technological and intellectual resources. Empirically, a new world map is outlined where the centres of the world economy concentrate the activities, the populations and the mutual exchanges and where the streams of the globalization cross the oceans without any limitation. The principles of the sustainable development are far from being applicable. To reconcile the new economic geography with the requirements of the sustainable development is the object of this research. However the objective of this research is to show that the consumption of natural resources, in long-sustainable conditions, is an economic growth factor, even of development over long period. It is important thus to protect the reserves of not renewable resources and at the same time to multiply the efforts of technological research. Finally, to demonstrate the relative importance of natural resources, several methods are used (regression, reduction of variables, indicators of polarization, analyzes of correspondence) to validate a relation between a representative sample of resources-keys and several dependent variables reflecting the welfare.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (238 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 204-217

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205141/2009/27
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.