Applications des techniques d'imagerie médicale à la chirurgie implantaire en cancérologie : évaluation de systèmes de repositionnement non invasifs d'aide à la chirurgie implantaire en cancérologie

par Anne-Gaëlle Chaux-Bodard

Thèse de doctorat en Ingénierie de l'interaction, de la cognition, de l'apprentissage et de la création

Sous la direction de Thomas Fortin.

Soutenue en 2009

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    L'utilisation de systèmes d'aide à la chirurgie implantaire assistés par ordinateur en chirurgie implantaire en cancérologie permettrait de réaliser une chirurgie moins invasive et de planifier le résultat de la réhabilitation, limitant les risques de séquelles radio-induites, comme l'ostéoradionécrose, engagean le pronostic vital du patient. La stabilisation des guides radio-chirurgicaux devrait se faire de manière non invasive afin de limiter le traumatisme osseux. Nous avons mis au moint et testé cliniquement deux systèmes de repositionnement non invasifs, l'un intra-oral, l'autre extra-oral, couplés à un logiciel de planification implantaire. Les critères évalués sont la précision, le coût, le temps de mise en place et de dépose des systèmes, ainsi que 6 critères subjectifs (ergonomie, facilité de fabricatio, réalisation, utilisation, encombrement, stabilité peropératoire et confort pour le patient). 9 patients ont été implantés ; 2 implants n'ont pas pu être mis en place. Le résultat est conforme à la planification. Pour le système extra-oral, l'erreur entre les implants planifiés et les implants mis en place est de 6,04° en rotation, 2,14 mm à l'émergence et 2,16 mm à l'apex. Le temps de mise en place et de dépose du système est de 7,8 minutes. Pour le système intra-oral, l'erreur est de 5,05° en rotatio, 1,13 mm à lémergence et 1,82 mm à l'apex. Le temps de mise en place et de dépose du système st de 7,6 minutes. La précision des systèmes est inférieure à celle des systèmes d'ancrage invasifs (minivis) ; les critères subjectifs repondent au cahier des charges fixé. L'application de ces systèmes aux implants extra-oraux est en développement.


  • Résumé

    The use of computer-aided systems for implant placement in cancer patients could lead to a minimally invasive surgery, planification of the prosthetic result and thus, decrease the risk of osteoradionecrosis. The stabilization of the template should be as less invasive as possible to decrease the osseus trauma. Two non invasive repositioning systems are tested, one intra-oral and one extra-oral, coupled with a computer-aided system for oral implantology. The criteria for evaluation are : cost, accuracy, time for placement and removal, and 6 subjective criteria (ease of use and production, overload, comfort for the patient, stability during surgery, ergonomic). 9 patients were included ; 2 implants were not placed. The prosthetic result was similar as planned. For the extra-oral system, the difference between planned and real implants was 6,04° (angular deviation), 2,14 mm at the tip of the implant and 2,16 mm at the base. For the intra-oral system, the difference was respectively 5,05°, 1,13 mm and 1,82 mm. The time for the placement and removal of the system was 7,6 minutes. The accuracy of the sytems is worse than invasive systems, using miniscews ; the subjective evaluation is conforming to the criteria established. The use of these systems for extra-oral implants is currently developing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (149 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 176 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS09/GRE1/0336/D
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : TS09/GRE1/0336
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8687
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.