Développement d'un microsystème de visualisation et de suivi de cellules adhérentes par imagerie de contact

par Marion Gabriel

Thèse de doctorat en Biotechnologie, instrumentation, signal et imagerie pour la médecine, la biologie et l'environnement

Sous la direction de Nathalie Picollet-D'Hahan.

Soutenue en 2009

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    Time-lapse microscopy is crucial in cell biology, but often expensive and it also requires lab space. My Ph. D. Project aims at developing a miniaturized videomicroscope. The objective is to eventually parallelize, but also to optimize integration with other sensors on a lab-on-a-chip. The considered approach for miniaturization is to suppress objectives and to observe cells directly on the sensitive surface of an image sensor in a mode called “contact imaging”. The microsystem elements have been selected and prepared to protect the sensor electronics from the aqueous culture medium, and to favour physiological conditions for the cells of interest. The observation has been optimized in reference to the images given by classical microscopy. Time-lapse monitoring of cellular events (mitosis, motility, apoptosis. . . ) has been demonstrated with our prototype. The microsystem elements have been characterized to better understand the underlying mechanisms of image formation in order to optimize them. Our system resolution (11. 2 µm) gives access to cellular morphology, and is potentially upgradable by using smaller pixels. An interesting improvement for cell biology would be the ability to detect luminescence or fluorescence.


  • Résumé

    Un vidéomicroscope permettant un suivi en temps réel, crucial en biologie cellulaire, est souvent cher et encombrant. Mon projet de thèse vise à développer un vidéomicroscope miniaturisé. L'objectif est de permettre, à terme, une meilleure parallélisation des expériences, mais également de favoriser une intégration avec d'autres capteurs, en l'envisageant comme un élément d'un laboratoire sur puce. La voie de miniaturisation choisie est de supprimer les objectifs de grossissement pour observer les objets directement sur la surface sensible d'un capteur d'image selon un mode appelé « imagerie de contact ». Pour cela, les différents éléments du microsystème ont été choisis et conditionnés pour protéger l'électronique du capteur vis-à-vis des milieux de culture aqueux, et assurer des conditions physiologiques aux cellules d'intérêt. Puis, l'observation des cellules a été optimisée en référence aux images fournies par des microscopes classiques. Le suivi en temps réel d'événements cellulaires (mitose, motilité, apoptose,. . . ) à l'aide de notre prototype a ensuite été démontré. Enfin, les différents composants du système optique ont été caractérisés dans le but de mieux comprendre le mécanisme de formation de l'image et de l'optimiser. La résolution de notre microsystème (11,2 µm) donne accès à la morphologie cellulaire : celle-ci est potentiellement améliorable en utilisant des pixels de plus petite taille. Une perspective intéressante pour la biologie cellulaire serait de pouvoir détecter des phénomènes luminescent ou fluorescent.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (120 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 131 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS09/GRE1/0297/D
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : TS09/GRE1/0297
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.